×
Publicités
Publié le
26 janv. 2007
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prêt-à-Porter Paris : focus sur ses tendances et ses nouveautés

Publié le
26 janv. 2007

Prêt-à-Porter Paris donne rendez-vous aux professionnels de la mode au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris du 1er au 4 février 2007. Le salon dévoile en avant-première ses événements, de son forum tendances à ses expositions exclusives.


Des tendances baignées de croyance

Notre époque se retrouve prise en étau entre la voie de la remontée des religions, du retour des valeurs et le nouvel intérêt pour les recherches spirituelles. C’est vers un autre monde que nous allons : spirituel et sacré, animé par l’irrépressible besoin de croire. La foi, quelle qu’elle soit, devient le fil rouge de la saison, l’instigatrice d’une quête de spiritualité et moteur de vie.

Like a Virgin
La mode est baignée par le retour du sacré mêlant mysticisme et méditation où l’esprit monacale est décliné sous toutes ses formes, du moderne au baroque. Cet hiver plus que jamais, nous irons puiser au cour des religions et spiritualités du monde entier, nous inspirer de leurs symboles, de leurs motifs. et les réinterpréter. Ivoire, aube, givre d'argent, cochenille, mandragore, pèlerin... Les couleurs pâles deviennent la nouvelle symbolique et les plissés le prochain rituel. Un thème qui témoigne d'un désir sous-jacent de retour au sens.


Like a Virgin © NellyRodi


Fantastic Legends
Ici, la quête de sacré prend sens dans le retour à la nature. une nature mystique, mystérieuse, presque mythique, qui dissimule ses secrets comme ses croyances. Une nature peuplée d'êtres bizarres, mi humains, mi animaux, dont les étranges métamorphoses inspirent un thème aussi rude que précieux, à la fois inquiétant et poétique. Sur le thème de la métamorphose, la femme se confond avec la nature et se transforme pour devenir une femme-caméléon ou une femme-insecte, comme dans un rêve fantastique… grâce à des accessoires qui donnent le ton : feuille et insectes en métal, chapeaux- bijoux et des couleurs aux teintes évocatrices, de la poudre de rose, au champignon, en passant par le vert sauterelle. Une atmosphère rupestre saupoudrée d’une rêverie elfique.


Fantastic Legends © NellyRodi

Pop Cult
Un thème qui s'inscrit dans la lignée de cette envie de puiser au cœur des traditions, croyances et coutumes du monde entier. Ici, le populaire prévaut, le folklorique s'exprime, le kitsch se souligne. Avec naïveté, humour et liberté. Le tout se retrouve au gré de l'accumulation des traces et des souvenirs éparpillés de la culture soviétique, pour un voyage composite entre Berlin, Budapest, Prague et Kiev. Le quotidien se fait singulier, le fait- main devient le nouvel ordre social et le mix and match la dernière tradition. Le bric-à-brac se pimente d'un humour kitch overdosé de détails ou d'imprimés.


Pop Cult © NellyRodi

Chic Idol
Ici, le thème de la foi s'étend à l'ensemble des icônes actuelles, et se sophistique. Histoire de croire en ces demi-dieux que sont les grandes idoles de la société contemporaine, de se référer à leurs codes, dans leur version originale. Un thème qui revisite l'élégance rétro des icônes hollywoodiennes, dans une ambiance urbaine, nocturne et scintillante, entre casinos et bars d'hôtels. Le glamour et le chic des années 40 imprègne l’ambiance des grandes métropoles qui brillent d’élégance hitchcockienne et s’éveillent au son du disco. L’ultra luxe devient omniprésent plaçant le jeu des extrêmes au firmament. Tout n’est que rouge glamorama, vert émeraude, bleu saphir ou noir black jack.


Chic Idol © NellyRodi

Toutes ces tendances sont à découvrir sur le forum des tendances conçu par Nelly Rodi et mis en scène par l'agence Naço sur le salon.


Des expositions inédites

Prêt-à-Porter Paris rend hommage à Cacharel à travers une exposition où l’image et l’interactivité sont au premier plan. On y découvre comment le madras, le chemisier crépon des années 65, le Liberty des petites robes sarrau de l’été 70 font partie des photos de familles, comment la mode devient code de reconnaissance voire véritable fait social.

Cette belle rétrospective, qui devrait être itinérante et partir à Tokyo dans une boutique Cacharel après le salon, côtoie The Box, le nouvel écrin dédié aux accessoires haut de gamme ainsi que la boutique performante (http://www.boutiqueperformante.com) et le « fashion fair trade by belgian designers », une exposition de silhouettes de créateurs belges par Max Havelaar ainsi que la présentation de la marque Trash Couture. Le tout sur l’espace So Ethic du troisième étage.


Photo de Viviane Sassen, Amica

Au rez-de-chaussée, une véritable galerie d'art s'installe dès l'entrée avec plus de cent images de mode de photographes et illustrateurs néerlandais à l'occasion de l'ouverture de la saison des Pays-Bas. Intitulée Dutch Fantasy, cette exposition qui présente sept illustrateurs et trois photographes a été conçue par Hélène Convert et Cédric Morisset en partenariat avec l'Institut Néerlandais (121, rue de Lille dans le VIIe arrondissement de Paris) où elle se tiendra du 19 avril au 13 mai 2007.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com