×
Publicités
Publié le
20 avr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pringle of Scotland poursuit sa relance

Publié le
20 avr. 2012

La marque de prêt-à-porter pour homme et femme Pringle of Scotland a présenté mardi à Milan une collection capsule dessinée par l’artiste-écrivain-musicien anglais Liam Gillick, qui joue notamment sur les géométries et les couleurs. Composée de huit sacs et de deux modèles de pulls pour homme et femme, la collection sera distribuée dans un premier temps seulement à travers des partenaires sélectionnés.



En vente dans le concept-store milanais de 10 Corso Como jusqu’à la fin du mois, la collection sera ensuite commercialisée pendant 15 jours à la Tate Gallery de Londres, puis au centre commercial Landmark de Hong Kong. "La couleur, c’est ce qui manquait à cette marque", commente Benoit Duverger, managing director de Pringle of Scotland, arrivé en 2009 au sein de cette historique entreprise écossaise spécialisée dans la maille, qui a été rachetée en 2000 par la famille Fang, l’un des plus gros producteurs de maille de Hong Kong.

En deux ans, la griffe a fait un gros travail pour se recentrer sur son ADN et sur son produit phare. "Auparavant, l’offre partait un peu dans tous les sens avec une pléthore de styles et de propositions. Il fallait redéfinir son essence. Fondée en 1815, cette marque a été la toute première à utiliser la maille en dehors des sous-vêtements. Elle a inventé le twin-set et le célèbre motif du losange ! Nous sommes donc revenus à ses racines avec un produit en maille de très haute qualité et il me semblait intéressant de demander à des designers et artistes externes à la maison d’en réinterpréter les codes, comme cette collection réalisée avec Liam Gillik", explique Benoit Duverger.

Nommé design director en mars 2010, l’Anglais Alistair Carr, qui a travaillé notamment chez Balenciaga, a contribué depuis deux saisons à ce recentrage en partant des archives, tout en proposant une offre commerciale. "J’ai essayé de construire une collection complète, unissant à la fois des pièces plus commerciales et des pièces fashion avec une grande présence de la maille, environ 70%, mais aussi du tailoring avec vestes, costumes, etc.", résume le styliste.

La distribution a été revue, la marque se repositionnant essentiellement vers des boutiques très haut de gamme. Pringle of Scotland est présente en particulier dans les principaux grands magasins américains, l’un de ses marchés les plus importants avec l’Angleterre. En France, elle est aux Galeries Lafayette et au Bon Marché. Au total, elle compte cinq boutiques entre l’Angleterre et l’Asie.

La marque vient de confier aux architectes suisses Andreas Fuhrimann et Gabrielle Hächler la restructuration de son réseau. Le premier projet sera dévoilé en septembre auprès du corner de Pringle of Scotland de Harvey Nichols à Londres. Elle annonce par ailleurs sa participation en juin à la première fashion week londonienne pour l’homme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com