×
6 492
Fashion Jobs
CITY ONE
Juriste - Chargé RH H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Ingénieur Commercial en Prestation de Services H/F
CDI · PARIS
CLEOR
Responsable Visuel Merchandiseur H/F
CDI · ÉVREUX
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · MONTPELLIER
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · CLERMONT-FERRAND
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · NANTES
BALZAC PARIS
Responsable Des Ressources Humaines CDI H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Data Scientist H/F
CDI · ROUBAIX
LOVISA
Directeur(Trice) Régional(e) (Regional Manager)| Région Parisienne
CDI · PARIS
MONOPRIX
Adjoint Chef de Produit Linge de Maison Mercerie f/h
CDI · CLICHY
PLACE DES TENDANCES
Coordinateur CRM H/F
CDI · PANTIN
UPTOO
Responsable Commercial H/F – Lunetterie de Luxe
CDI · AUXERRE
UPTOO
Responsable Commercial H/F – Lunetterie de Luxe
CDI · LE MANS
UPTOO
Responsable Commercial H/F – Lunetterie de Luxe
CDI · RENNES
PACO RABANNE MODE
Responsable Des Relations Publiques, Vip et Influence Internationales - f/h
CDI · PARIS
NAF NAF
Contrôleur de Gestion Senior - f/h
CDI · ASNIÈRES-SUR-SEINE
C MENDES
Saint Laurent Responsable Service Coupe H/F
CDI · ANGERS
TAPE À L'OEIL
Chef de Produit Marques Externes (H/F)
CDI · WASQUEHAL
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projets Animation Commerciale Digitale (H/F)
CDI · SIGNES
PARFOIS
Directeur(Trice) Régional(e) - Sud Est H/F
CDI · LYON
GROUPE ARMAND THIERY
Animateur Régional H/F
CDI · GRENOBLE
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Wittenheim (68) H/F
CDI · WITTENHEIM
Publicités
Publié le
29 avr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Private Outlet et Brandalley: un mariage imminent ?

Publié le
29 avr. 2014

A vendre officiellement depuis novembre 2013 via un mandat confié à Clipperton Finance, le e-commerçant Brandalley serait sur le point d’aboutir.

Si les deux parties ne confirment pas, sans infirmer non plus, des discussions seraient très avancées entre Brandalley et le e-commerçant Private Outlet, qui, outre son site, développe aussi du gros en déstockage physique.

Selon nos informations, une lettre d’intention ayant abouti à des négociations exclusives a comme date butoir le 1er mai. D’autres acteurs auraient convoité Brandalley, notamment Spartoo.

Brandalley.com


En fait, les premières propositions d’achat de cette société qui fut longtemps considérée comme le numéro 2 du secteur des ventes privées derrière Vente-Privée, remontent à juillet 2011, quand Altarea Cogedim propose un deal de 100 millions d’euros et eBay 140 millions.

Le mandat alors confié à Merrill Lynch aurait d’ailleurs fait état d’un prix plancher de vente à 220 millions d’euros. Autant dire l’inaccessible même si à l’époque l’internet faisait encore davantage rêver les fonds.

A l’époque aussi, Brandalley dépassait les 110 millions de chiffre d’affaires, et était présent au Royaume-Uni en association avec Newscorp et détenait l’enseigne parisienne de déstockage physique Adèle Sand.

Entretemps, l’activité britannique a été cédée pour une somme modique (moins de deux millions d’euros selon nos informations, alors que le chiffre d’affaires serait monté à 42 millions d’euros), Adèle Sand a été reprise et est devenue Arlettie en fusionnant avec une autre enseigne de déstockage physique Catherine Max.

Et surtout, Brandalley semble avoir moins le vent en poupe avec un chiffre d’affaires qui tournerait autour de 65 millions d’euros. Autant dire que les montants avancés de 2011 n’ont plus cours.

De son côté Private Outlet annonce dans ses comptes un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros l’an dernier. Mais l’entreprise réalise plus de la moitié de son activité dans le gros en tant qu’ancien soldeur. Son activité online se monterait à quelque 22 millions d’euros selon nos informations. Le rapprochement avec Brandalley apporterait ainsi au nouvel actionnaire la possibilité de grandir sur le net.

Certes, Private Outlet a connu un accident économique en 2012 en passant par la case procédure de sauvegarde. Il en est toutefois vite sorti. Cyril Andrino nous expliquait en juillet 2012 que la procédure de sauvegarde avait pour but de faciliter le règlement d’un litige avec le fisc espagnol sur un problème de TVA. Peu de temps après il a d’ailleurs acquis le site de e-commerce allemand Paul Direkt.

Brandalley a comme actionnaires la Banexi, A Plus Finances, BPI France, le management et toujours le fondateur et ancien dirigeant Sven Lung. De son côté, Private Outlet compte notamment au capital GIMV et Turenne Capital.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com