×
Publicités
Publié le
14 nov. 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Procter&Gamble poursuit la réorganisation de son portefeuille et cède Duracell

Publié le
14 nov. 2014

En pleine réorganisation de son portefeuille de marques,  Procter&Gamble (P&G) cède ses piles Duracell à Berkshire Hathaway, la holding du milliardaire américain Warren Buffett.


Visuel Pantene



Cette vente s’effectue sous la forme d'une rétrocession d'actions Procter&Gamble détenues par Berkshire Hathaway (environ 3,7 milliards d'euros), indique l’AFP. L’agence de presse précise que P&G recevra par ailleurs 1,4 milliard d'euros en numéraire. Au final, l'opération s'élève donc à 5,2 milliards d'euros (6,5 milliards de dollars).

Cette vente intervient alors qu’en août dernier le géant américain des produits d’hygiène-beauté, qui pèse 66,7 milliards d'euros (83,1 milliards de dollars), annonçait vouloir relancer sa croissance en réorganisant son portefeuille de marques.  

A.G. Lafley, le Pdg de Procter&Gamble, expliquait alors son intention de se concentrer sur « 70 à 80 marques » stratégiques et « d’arrêter ou vendre les 90 à 100 marques restantes ».

Une direction qui semble se préciser puisque ce jeudi 13 novembre lors d’une conférence avec les analystes, A.G. Lafley a déclaré vouloir revitaliser son segment beauté et notamment ses marques fortes Pantene et Olay qui pèseraient respectivement 3 et 2 milliards de dollars, précise le Women’s Wear Daily.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com