×
5 485
Fashion Jobs
Publié le
9 déc. 2009
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Procter & Gamble serait proche d'un rachat des désodorisants de Sara Lee

Publié le
9 déc. 2009

Le producteur américain de grande consommation Procter & Gamble est proche d'un accord pour racheter l'activité européenne de parfums d'intérieurs de Sara Lee, une transaction qui pourrait atteindre 7 000 millions de dollars, a affirmé mardi le Wall Street Journal.

Procter & Gamble, Sara Lee
www.SaraLee.com

Selon le site internet du quotidien américain des affaires, qui cite des sources proches du dossier, l'affaire pourrait être conclue dès les prochains jours.

Le même journal affirmait mi-novembre que P&G était en concurrence pour ces activités avec la société américiaine SC Johnson, un groupe familial spécialiste des insecticides et autres produits d'entretien.

L'activité désodorisants de Sara Lee comprend notamment la marque Ambi Pur. Ses ventes atteignent environ 500 millions de dollars par an, rappelle le WSJ.

Sara Lee, qui se recentre de plus en plus sur l'alimentation, avait indiqué en mars qu'il envisageait "toutes les options possibles" pour ses lignes de produits ménagers et d'hygiène personnelle à l'international, y compris leur cession.

En septembre le groupe agroalimentaire anglo-néerlandais Unilever avait annoncé une offre ferme pour verser 1,275 milliard d'euros en numéraire en échange de la ligne de produits d'hygiène corporelle de Sara Lee (Sanex, Williams, Monsavon...).

SC Johnson reste susceptible d'acquérir d'autres activités dont Sara Lee cherche à se débarasser, dont un cirage à chaussures et un insecticide, indique le WSJ.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.