×
Publicités
Publié le
24 avr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Puig : un chiffre d'affaires en hausse de 9 % en 2016 à 1,79 milliard d'euros

Publié le
24 avr. 2017

Alors que sa profitabilité avait été rognée de 28 % en 2015 à 126 millions d'euros, à cause des coûts liés à l'intégration de Jean Paul Gaultier à son portefeuille, le groupe catalan rétablit sa situation financière sur son exercice 2016. Puig finit l'année avec une hausse de 23 % de son bénéfice net qui s'élève à 155 millions d'euros.


Lady Million Privé et 1 Million Privé, nouvelles déclinaisons du duo de parfums best-seller de Paco Rabanne. - Puig


Son chiffre d'affaires annuel s'établit à 1,79 milliard d'euros, soit une progression de 9 % à données publiées, et de 5 % à périmètre et taux de change constants. 85 % des ventes de Puig interviennent hors de son marché domestique, et 44 % sur des marchés émergents.

Le groupe, qui détient les marques Carolina Herrera, Nina Ricci, Paco Rabanne, Jean Paul Gaultier, Penhaligon’s et L’Artisan Parfumeur, mais aussi les licences parfums de Prada, Valentino et Comme des Garçons, indique par ailleurs que son chiffre d'affaires affiche un bond de 13 % au premier trimestre de son exercice 2017. Ces bonnes performances confortent Puig dans la poursuite de son objectif 2015-2017, qui est d'atteindre les 2 milliards d'euros de ventes à l'issue de cette période (soit une hausse globale de 33 % sur ces trois ans).

Puig, qui a récemment enregistré le départ de Ralph Toledano, remplacé au poste de président de la division mode par José Manuel Albesa, attribue l'évolution positive de son chiffre d'affaires à l'intégration de Jean Paul Gaultier, mais aussi aux lancements des fragrances L’Homme et La Femme de Prada, de Luna de Nina Ricci, et de Good Girl de Carolina Herrera. Le groupe souligne également l'expansion de la marque Penhaligon’s, achetée en 2015, qui a ouvert de nouvelles boutiques aux Etats-Unis et à Paris.

Le portefeuille de Puig a également évolué l'an passé. En avril 2016, il a pris une part minoritaire au sein d'EB Florals, une griffe de parfums de niche américaine, et a également acquis en septembre une participation minoritaire dans l'entreprise brésilienne Granado, spécialiste des soins et cosmétiques naturels. 

La société, dont le siège est basé à Barcelone, emploie plus de 4 400 personnes dans le monde, dont 40 % en Espagne. Elle gère 22 filiales - dont deux nouvellement créées en Colombie et en Australie -, et distribue ses produits dans plus de 150 pays. La fabrication des fragrances est assurée dans des sites de production propres, situés en Espagne et en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com