×
5 593
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
Publicités
Par
Reuters API
Publié le
12 févr. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Puma annonce une croissance de 10 % pour 2018

Par
Reuters API
Publié le
12 févr. 2018

Herzogenaurach, Allemagne, 12 février (Reuters) - Puma compte augmenter son bénéfice d‘exploitation d‘un tiers en 2018 et son chiffre d‘affaires de 10 % après avoir publié lundi un chiffre d'affaires et un bénéfice solides au quatrième trimestre, portés par une forte demande de chaussures de sport.

Puma voit ses ventes progresser de 15,9 % à taux de change constant en 2017. - Reuters


Puma, qui reste très éloigné des concurrents Adidas et Nike, a cependant remonté la pente ces dernières années en se recentrant sur le football, la course et les sports mécaniques et en renforçant les articles féminins par le biais de partenariats avec la chanteuse Rihanna par exemple.

L’équipementier sportif allemand a fait état d‘un bénéfice d‘exploitation trimestriel plus que doublé à 30 millions d‘euros et d‘un chiffre d‘affaires ajusté des effets de change en hausse de 14,5 %, à 1,04 milliard d‘euros, ce qui est à peu près conforme aux attentes des analystes.

La croissance des ventes est particulièrement notable dans le segment chaussures, de 19 % ajusté des effets de change. La croissance du chiffre d‘affaires a été la plus forte (+18,5 %) en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, suivie des Amériques (+14 %).

Puma a annoncé vendredi son intention de distribuer un dividende exceptionnel de 12,50 euros par action au titre de 2017.

Le président du directoire Bjorn Gulden a dit que la dynamique accumulée en 2017 ainsi que les retours positifs de la clientèle et des distributeurs partenaires autorisaient Puma à être optimiste cette année, anticipant une hausse du chiffre d'affaires de 10 % à taux de change constant, ainsi qu‘un bénéfice d‘exploitation de 305 à 325 millions d‘euros contre 245 millions en 2017.

L‘action gagnait 0,15 % vers 9h35 en Bourse de Francfort. Elle avait chuté après que Kering eut annoncé le mois dernier son intention de distribuer en nature à ses actionnaires environ 70 % du total des actions Puma, un projet qui lui permettrait de se concentrer sur le luxe et ferait d'Artémis, holding de la famille Pinault, un actionnaire direct de l’équipementier sportif allemand.

A l‘issue de l‘opération, Kering conserverait environ 16 % des actions Puma en circulation - contre 86,3 % actuellement - tandis qu‘Artémis, la holding d‘investissement de la famille Pinault (40,9 % du capital de Kering) deviendrait « un actionnaire stratégique de long terme » de Puma avec une participation d‘environ 29 %.

Emma Thomasson Wilfrid Exbrayat pour le service français

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.