×
Publicités
Publié le
24 avr. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Puma en plein essor en Asie

Publié le
24 avr. 2018

L'Asie, nouvelle terre de conquête de Puma ? La marque allemande affiche un chiffre d'affaires de 1,131 milliard d'euros au cours de son premier trimestre, en hausse de 12,5 % (+21,5 % avant changes) par rapport à l'an dernier.


Puma enregistre une progression à deux chiffres de son segment chaussures - Puma


La marque au félin est en croissance dans toutes ses catégories de produits. L'accessoire pèse près de 187 millions, en hausse de 3,7 % (+10,6 % avant changes), et le textile 364 millions d'euros, en progression de11,6 % (+20,4 % avant changes). Mais cela reste la chaussure qui mène la croissance de Puma, notamment grâce aux efforts réalisés sur l'offre running et training. Le volet lifestyle, avec les 50 ans de la Suede et les modèles soutenus par les égéries de la marque comme Cara Delevingne, The Weeknd, Selena Gomez ou Rihanna, apporte aussi sa pierre à un édifice qui affiche une poussée de 16,3 % (+26,3 %) par rapport à l'an dernier, à plus de 580 millions d'euros.

Sur l'ensemble de l'année, Puma mise notamment sur la dynamique de la Coupe du monde de football qui aura lieu en Russie en juin-juillet et sur les nouveaux accords de sponsoring signés avec les clubs de football de Palmeiras au Brésil et du Milan AC en Italie.

Au niveau géographique, au cours de ce premier trimestre, l'Europe reste le premier marché de Puma avec 480 millions d'euros, en progression de 15,9 % (+18,6 % avant changes). Sur le marché américain, la marque prend des parts de marché, mais son chiffre d'affaires de moins de 348 millions est pénalisé par les taux de change défavorables : +0,4 % (+15,6 % à taux de change comparable).

L'Asie-Pacifique est en revanche encore très dynamique. Après un exercice 2017 marqué par une hausse à deux chiffres des ventes dans la zone, avec la Chine et l'Australie en pointe, la région affiche un chiffre d'affaires de 302,6 millions d'euros au cours du trimestre. Il bondit de 24,1 % (+34,8 % avant changes). Un développement soutenu par le déploiement d'un réseau retail dans la région avec son concept Puma Select.

Et le groupe, qui explique revoir son sourcing asiatique, entend mettre à profit sa belle forme en Chine. Il pourrait ainsi refaire un peu de son retard sur ses concurrents comme Adidas ou Nike. « Nous n'atteignons même pas les villes de deuxième et troisième rang en Chine », a déclaré Björn Gulden, le directeur général de Puma, dans une conférence. Selon Reuters, le dirigeant a noté que Puma comptait environ 1 400 points de vente en Chine, contre environ 10 000 pour ses rivaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com