×
Publicités
Publié le
13 déc. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Puma: fin de cycle et grands départs

Publié le
13 déc. 2012

Il n’aura pas fallu longtemps. Alors que Jochen Zeitz, ancien patron de Puma, a quitté le 30 novembre son poste de président du conseil d'administration de la marque au félin, les annonces de changements à la tête de Puma s’enchaînent.

Reiner Zeis, directeur de la chaîne logistique, quitte Puma après 23 ans dans le groupe. Photo Puma.

C’est l’organisation héritée du manager qui a redressé la marque allemande au tournant des années 1990/2000 qui est actuellement revue. L'organigramme également.

Hier, c’était en quelque sorte le départ de son poulain, Franz Koch, qui était annoncé, payant directement les résultats en repli des dernières saisons. Trentenaire et directeur général depuis moins de deux ans, sa nomination avait sans nul doute été à l'époque validée par le groupe tant elle était importante et lourde de sens avec le retrait du patron emblématique. Franz Koch partira fin mars et, selon la formule consacrée, va jusque-là "étroitement travailler" avec Jean-François Palus, le directeur général délégué du groupe PPR, et nouveau président du conseil d’administration de Puma. Celui-ci est à la recherche du successeur de Koch. Todd Hymel, chief operating officer (COO) du volet Sport & Lifestyle de PPR, assure lui l'opérationnel aux côtés de Jean-François Palus et la relation entre les marques.

Aujourd’hui, Puma a donc annoncé le départ de Reiner Seiz, directeur de la chaîne logistique. Le délit de jeunesse ne peut être invoqué pour l’intéressé. A 49 ans, il a passé 23 années au sein de Puma et partira fin janvier 2013. Il était en charge de l’organisation du sourcing mondial et de la gestion de la chaîne d’approvisionnement dans le monde entier. Selon un communiqué, Reiner Seiz quitterait l'entreprise pour poursuivre de nouvelles opportunités professionnelles. Le nom de son successeur n’a là aussi pas été dévoilé.

C'est clairement une page qui se tourne chez Puma et le renouvellement des équipes, en cours, ne semble pas terminé. Comme d'ailleurs la réflexion sur la nouvelle organisation à mettre en place alors que le félin doit relever le défi que vient de lui lancer un de ses concurrents directs. James Davis, président du conseil d'administration de New Balance, a affiché son ambition (dans la presse allemande, comble de provocation) de dépasser la marque allemande d'ici 2015.

Olivier Guyot (avec Jean-Paul Leroy)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com