×
6 883
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Puma : le premier actionnaire porte sa participation à 25,27%

Par
AFP
Publié le
today 9 sept. 2005
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

FRANCFORT (Allemagne), 9 sept 2005 (AFP) - Les premiers actionnaires de l'équipementier sportif Puma, Günter et Daniela Herz, ont porté leur participation à 25,27%, selon un avis paru dans la presse vendredi, s'assurant ainsi une minorité de blocage.


Concept Store Puma à Cologne

Les héritiers de la famille Herz, par le biais de leur fonds d'investissement Mayfair Vermögensverwaltung, ont franchi à la hausse le seuil de 25% du capital et des droits de vote le 6 septembre, est-il précisé dans l'avis publié dans le quotidien financier Börsen-Zeitung.

La Bourse a salué la nouvelle. A 07H54 GMT, le titre Puma était en tête de l'indice des valeurs moyennes MDax, bondissant de 3,16% à 234,70 €, alors que le MDax avançait de 0,23% à 6.941,46 points.

"La famille Herz possède à présent une minorité de blocage dans Puma et la question est de savoir si elle veut bloquer une éventuelle offre d'achat de Nike ou si elle souhaite s'assurer la majorité dans Puma", a réagi un courtier.

Il a ajouté que les deux scénarii seraient favorables pour le cours de l'action Puma.

Début août, l'allemand Adidas avait rendu public un accord de rachat du groupe américain Reebok. L'annonce avait fait naître des spéculations d'une possible contre-attaque du numéro un du secteur, l'américain Nike, via une éventuelle acquisition de Puma.

Mayfair Vermögensverwaltung, seul actionnaire de référence de Puma, possédait jusqu'à présent 16,9% de Puma.

Il a déposé un dossier au mois de mai auprès de l'autorité de régulation pour obtenir l'autorisation de monter à au moins 50% du capital.

L'autorité allemande de la concurrence leur a donné son feu vert de principe le 24 mai.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.