×
Publicités
Publié le
23 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Puma veut développer son "sport performance"

Publié le
23 mars 2012

"Back on the Attack", c’est le nom du plan stratégique qui devrait permettre à Puma d’atteindre les 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015. Une stratégie qui, pour le troisième équipementier mondial - qui a dépassé la barre des 3 milliards d’euros en 2011 -, passe par un rééquilibrage des ventes lifestyle/performance. "Nous réalisons actuellement 65% de nos ventes avec les collections lifestyle et 35% avec le sport performance, notre objectif est de passer à 40% avec le sport performance d’ici à 2015 et à 60% avec le lifestyle", explique Franz Koch, le directeur général de Puma en poste depuis 9 mois.

Un rééquilibrage nécessaire pour permettre à Puma de s’inscrire dans une dynamique mondiale qui voit la consommation d’habillement baisser et celle des articles de sport augmenter. A l’image de la France qui en 2010 a enregistré un recul de 0,6% de la consommation d’articles d’habillement et textiles (source IFM) alors que le marché hexagonal du textile sport a enregistré sur la période une hausse de 2% (source NPD Group).


Franz Koch

Sur les trois ans à venir l’équipementier allemand va donc continuer de se concentrer sur ses sports de prédilection en multipliant les partenariats et les sponsorings notamment en vue d’événements sportifs comme les Jeux Olympiques et l’Euro de football. Puma mise entre autres sur des partenariats avec des équipes européennes de foot comme l’Italie alors que, pour le running, l’équipementier mise sur une équipe jamaïcaine d’athlétisme emmenée par Usain Bolt, l’homme le plus rapide du monde.

La marque allemande se concentre également sur le golf en s’associant à de jeunes joueurs prometteurs, sur le sport automobile et la voile. "La voile nous permet d’être présents dans l’outerwear via des collections techniques que nous voulons adapter au grand public", explique Franz Koch. Le patron de Puma se refuse toutefois à commenter un éventuel rachat d’une marque d’outdoor laissant cependant entendre que Puma devrait bientôt se tourner vers l’Action Sport. Un segment sur lequel Nike et son label 6.0 remportent un franc succès.

Autre axe de développement pour la marque, les sacs. Actuellement Puma réalise 51,2% de ses ventes avec le footwear, 34,4% avec l’habillement et 14,4% avec l’accessoire, soit 433,9 millions d’euros de ventes (équipement compris). Selon Yassine Saidi, responsable commercial international licences et accessoires, près de 211 millions d’euros seraient réalisés uniquement avec les sacs. Un chiffre que Puma souhaite voir monter à 400 millions en 2015, notamment via des collaborations haut de gamme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com