×
Publicités
Publié le
24 oct. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Quiksilver cède Lib Tech à une société conseillée par Altamont Capital Partners

Publié le
24 oct. 2013

Revoilà Altamont Capital Partners. Évincé il y a quelques semaines de manière quelque peu rocambolesque du projet de refinancement de Billabong, le fonds d’investissement américain réapparaît aujourd’hui du côté de son grand rival du monde de la glisse. Altamont n’était pas sorti totalement bredouille de sa passade avec Billabong et compte, depuis la dynamique Dakine, dans son portefeuille action sports.

Lib Tech va changer de mains. Visuel Lib Tech.


Dans ce segment, le fonds n’était jusque-là pas particulièrement un leader. Il resurgit cependant aujourd’hui dans le snowboard. Quiksilver, qui entend se concentrer sur ses marques phares, annonce la vente de Mervin Manufacturing, société spécialisée dans la production de planches et de fixations, à Extrême Holdings. Il se trouve qu’Extrême Holdings qui, jusque-là, ne comptait que deux anonymes sociétés de marketing Do it outdoor et Dio, est conseillée dans cette reprise par Altamont Capital Partners.

C’est d’ailleurs Steve Brownie, dirigeant d’Altamont, qui précise dans un communiqué que l’acquisition de "Mervin Manufacturing représente une opportunité d'investir dans une entreprise particulière avec deux des plus grandes marques de sports d'action de l'industrie avec Lib Tech et GNU. Elle est constituée d’une équipe de passionnés".

Mervin, fondée en 1977 par les snowboarders Mike Olson et Pete Saari, est propriétaire des marques de snowboard Lib Tech (qui produit aussi des planches de surf et de skate), GNU et des fixations Bent Metal.

Les unités de production sont basées aux USA. Il réalise aussi les planches de Roxy. Un accord de licence a d’ailleurs été trouvé entre les deux parties pour que la société continue de produire les produits Roxy.

L’an dernier, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros (32 millions de dollars US). Selon le communiqué de Quiksilver, la vente devrait être finalisée dans les prochaines semaines.

Avec une marque bagagerie et textile et des spécialistes du matériel, l’univers glisse d’Altamont Capital Partners commence à prendre forme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com