×
Publié le
26 juin 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Raf Simons de plus en plus arty

Publié le
26 juin 2014

Le créateur Raf Simons a semble-t-il été marqué par ses multiples collaborations avec divers artistes. Le défilé organisé mercredi soir à Paris s’est déroulé sous une lumière rouge intrigante qui aurait pu rendre difficile la découverte des vêtements.

Sauf qu’au lieu d’un sitting ordinaire avec VIP au premier rang et blogueurs en standing, Raf Simons avait invité tout le monde à rester debout. Mais pour justement mieux découvrir la collection de façon interactive puisque quasiment tous les invités étaient "front row" au coude-à-coude avec Sidney Toledano ou Christopher Kane. Chacun était libre de regarder où il voulait, comme le public d'une performance artistique. Et comme au musée, ils n'ont pas tous vu la même chose.

Raf Simons printemps-été 2015. Photos PixelFormula.


Une collection sur-inspirée et bourrée de références qui embarquaient l’homme Raf Simons de l’été prochain dans un voyage au Japon, sur les bords de mer ou dans une rave-party des années 90 où les sneakers scintillent avec des sticks luminescents. "L’éclairage ne support(ait) pas l’utilisation du flash", prévenait le directeur de la lumière avant le début du show, car il était essentiellement sombre et rouge, comme celui d’une chambre noire qui révèle les photographies.

Un exemple de collages sur le dos d'un manteau marin. Photo PixelFormula.


On y croisait sous de séduisants manteaux aux couleurs profondes ornés de patches, des imprimés aux influences seventies parfois rebrodés de sequins, peut-être issus des souvenirs d’ados d’un quadragénaire qui a porté, dans sa jeunesse, les cheveux longs. La preuve sur certaines images que Raf Simons avait collées sur ses manteaux, certaines de lui-même (photo ci-dessus), d’autres vraisemblablement issues de ses souvenirs. En tout cas d'un cerveau qui réfléchit.

Ces signaux contradictoires - certains ont cru voir une collection austère - Raf Simons ne les décodait pas à la presse, de même qu’un artiste rechigne à se justifier face aux critiques.

La campagne Raf Simons/Sterling Ruby - celle qui vante le précédent cru collaboratif du designer belge - démarre en ce moment dans la presse et la collection aura droit à un pop-up shop parisien au Printemps Haussmann à partir du 15 septembre 2014.

Campagne Raf Simons/Sterling Ruby signée Willy Vanderperre

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com