×
6 174
Fashion Jobs
Publicités
Par
Reuters
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
17 févr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ralph Lauren recrute son nouveau directeur du marketing chez Vice Media

Par
Reuters
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
17 févr. 2017

Ralph Lauren a trouvé chez Vice Media son tout nouveau directeur du marketing et a par ailleurs recruté le directeur de l'exploitation de Tom Ford pour occuper le poste de président de marque, ce quelques semaines après l'annonce surprise du départ de son PDG, Stefan Larsson, prévu pour mai.

DR


Jonathan Bottomley, qui était dernièrement directeur de la stratégie chez Vice Media, une entreprise canadienne de diffusion et de médias numériques, prendra donc ses fonctions à partir du 3 avril prochain. Vice Media, dont le public cible est jeune, est particulièrement connu pour son « journalisme immersif ».

Tom Mendenhall, qui a aussi occupé des postes de direction chez Abercrombie & Fitch et Gucci, deviendra pour sa part président des marques Men's Polo, Purple Label et Double LR à partir du 29 mars.

Ces nominations s'inscrivent dans le cadre du plan « Way Forward », qui a été initié par Stefan Larsson en juin dernier afin de renforcer l'équipe de direction et de permettre le recentrage de l'entreprise sur ses marques clés. Le départ de Stefan Larsson a été annoncé en raison de désaccords avec le fondateur Ralph Lauren concernant la stratégie de la marque.

Ralph Lauren, tout comme d'autres marques de luxe, a souffert du ralentissement des dépenses de vêtements et accessoires de luxe observé au cours des derniers trimestres. Les marges de l'entreprise ont aussi été impactées, les grands magasins ayant réduit leurs prix afin d'écouler leurs excès de stocks.

Par ailleurs, les marques Polo et Lauren de Ralph Lauren (plus bas de gamme) doivent faire face à la concurrence des enseignes de fast fashion comme H&M et Zara.

Dans le cadre du plan de restructuration en cours, l'entreprise a annoncé la suppression de 1 000 emplois et la fermeture de 50 magasins, afin de mieux contrôler ses coûts.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.