×
Publicités
Publié le
13 mai 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ralph Lauren reste en croissance sur son exercice 2014-15

Publié le
13 mai 2015

A l’heure de tirer le bilan de son exercice 2014-2015, Ralph Lauren affiche sa satisfaction. « Nous avons réalisé d’excellents progrès sur notre initiative stratégique sur notre exercice, explique le président du conseil d'administration et fondateur du groupe américain. Nous avons ouvert plusieurs magasins sur nos marchés clés autour du monde, enrichi la dynamique de nos accessoires de luxe avec le lancement du sac Drawstring Ricky, et continué d’innover avec l’introduction de Polo pour la femme ainsi que le développement de Polo Sport qui sera lancé cet automne. »

Ralph Lauren continue d'avancer ses pions dans le luxe, notamment avec l'accessoire et son sac drawstring Ricky - Ralph Lauren


L’enthousiasme du dirigeant est porté par des résultats meilleurs que prévu sur le dernier trimestre, clos fin mars, et donc sur l’ensemble de son exercice.

Alors que le renchérissement du dollar par rapport aux autres monnaies ces derniers mois a pénalisé les entreprises américaines globalisées, Ralph Lauren affiche tout de même une croissance de 2 % à 7,62 milliards de dollars (7,036 milliards d’euros). Avant changes, la croissance est de 4 %. Sur le dernier trimestre, le groupe a vu son chiffre d’affaires s’améliorer de 1 % à 1,9 milliard, porté par la hausse des ventes en gros qui pèsent plus d'un milliard (plus de 923 millions d’euros), alors que les ventes retail restent stables à 842 millions de dollars (777 millions d’euros).

Sur l’année, les ventes en gros restent stable (+2 % avant changes) à 3,5 milliards de dollars, alors que les ventes directes progressent de plus de 4 % (6 % avant changes) à près de 4 milliards. L’activité de licences complète l’activité avec 169 millions de dollars, en hausse de 2 % (3 % avant changes).

Ralph Lauren - Ralph Lauren


A noter que les ventes retail, à périmètre comparable, ont décliné de 1 % (+1 % avant changes) sur l’année. Le groupe, qui a notamment un nouveau concept orienté luxe à Milan, comptait fin mars 466 magasins opérés en direct dont 143 Ralph Lauren, 64 Club Monaco et 259 magasins d’usine Polo. Il explique aussi compter 536 concessions dans le monde, mais aussi 72 magasins Ralph Lauren et 119 magasins ou corners Club Monaco dirigés par des licenciés.

Sur son exercice 2015, Ralph Lauren a vu son résultat opérationnel reculer de 8 %, du fait de l’impact des taux de changes, à 1,035 milliard de dollars. Son résultat net passe lui de 776 à 702 millions de dollars.

Pour l’exercice en cours, le groupe semble miser sur la stabilité. Il annonce viser une croissance de chiffre d’affaires, avant changes, de 5 %, mais glisse qu’il s’attend à un  recul de sa marge opérationnelle comprise entre 180 et 230 points de base. Celle-ci chuterait ainsi entre 25,2 % et 24,7 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com