×
6 071
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
1 févr. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rautureau repositionne ses marques jeunes sur le haut de gamme

Publié le
1 févr. 2011

Jean-Baptiste Rautureau
No name arbore un style plus féminin. Photo DR
Casser l’image. C’était l’objectif des équipes de création du groupe Rautureau pour la prochaine collection de No Name. Fort de son expérience encourageante du repositionnement de Schmoove, sa marque masculine, depuis deux saisons le groupe français revoit sa stratégie. La marque de chaussures féminines, positionnée sur un segment plutôt jeune, brise le lien direct qui était encore entretenu avec ses modèles à succès des années 90.
« Nous avons gardé l’ADN mais c’est un nouveau départ précise Vincent Langlais, designer de la marque. Nous sommes montés en gamme et avons travaillé sur des modèles vraiment féminins avec beaucoup plus de semelles compensées ». La marque est aujourd’hui distribuée dans 150 points de vente en France et compte doubler l'étendue de ce réseau en un an.

A l’export, No Name opte toutefois pour une stratégie différente. Pour le marché japonais où la marque bénéficie toujours d’une belle notoriété, la marque continue de travailler dans la lignée de ses anciens modèles. « Avec Stockman, notre partenaire au Japon, nous faisons évoluer le modèle historique », explique Landry Clavurier, directeur commercial. Pour compléter son triptyque, l’équipe de Rautureau travaille également à la montée en gamme de Springcourt. Out les tennis en toile, la marque propose aujourd’hui des modèles avec des matières plus nobles comme une basket en autruche véritable à 350 euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com