×
Publicités
Publié le
27 avr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rebel Cashmere amorce son expansion à Saint-Tropez

Publié le
27 avr. 2012

Pour une première ouverture en régions, Rebel Cashmere mise sur Saint-Tropez avec une boutique saisonnière. Surprenant pour une marque spécialiste de pulls en cachemire customisés ? « Même si c’est l’été, nous vendons autant de pulls que de t-shirts, les soirées sur les bateaux peuvent être fraîches. Et il y a le plaisir d’avoir acheté son pull à Saint-Tropez, glisse Julien Romi qui a lancé la marque en 2008. Et puis nous ouvrons avec un partenaire qui connaît bien son marché ».


La boutique Rebel Cashmere ouverte jusqu'au 31 octobre. Photo Rebel Cashmere


Car après avoir ouvert une boutique à Paris en 2009, rue Montmartre dans le IIème arrondissement, grâce au soutien financier d’un acteur du prêt-à-porter français, Rebel Cashmere amorce à présent une phase d’expansion via des ouvertures en partenariat. Cette ouverture sur 30 mètres carrés au N°6 de la traverse de la Garonne, à proximité de Louis Vuitton, Giorgio Armani et Christian Dior, est un premier pas et un test pour la marque. Julien Rimo pourrait ensuite ouvrir avec des partenaires sur Genève et l’Alpe d’Huez, alors qu’un développement en Corée avec cinq magasins est prévu pour le second semestre.

Rebel Cashmere propose des modèles de pulls et t-shirts customisés, jouant fréquemment avec des visuels de tête de mort. Les éléments phares de sa gamme restent les pièces en cachemire mélangé (69 à 129 euros) ou en cachemire 100% (199 euros). La marque touche une clientèle constituée à 75% de femmes et est distribuée via son site internet et dans une centaine de points de vente pointus. « Nous nous plaçons en entrée de prix dans les magasins haut de gamme, estime Julien Rimo. Notre style plaît beaucoup en Suisse et à la clientèle Russe ». La marque réalise d’ailleurs 45% de son chiffre d’affaires à l’export.

Sur 2011, Julien Rimo, qui a été rejoint dans l'aventure en 2009 par Alexandra Nataf, annonce avoir atteint les 1,5 millions d’euros de chiffre d’affaires. « Nous progressons à notre rythme. Nous ne voulons pas exploser et disparaître aussi vite, glisse celui qui explique avoir auparavant évolué auprès de Christian Audigier. Pour cette année nous visons une progression de 10 à 15% ». Et l'entrepreneur envisage d’atteindre l’équilibre en 2013.

Pour assumer son développement, la marque renforce son vestiaire. Rebel Cashmere a lancé cette saison sa ligne de jeans, à 99 euros mais aussi créé une gamme enfant d’une dizaine de références, reprenant des pièces clés des silhouettes masculines et féminines.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com