×
Publicités
Publié le
12 sept. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Reebok chamboule son organigramme

Publié le
12 sept. 2012

Uli Becker change sa casquette de président global de Reebok, à président de l'Amérique du Nord pour la marque du groupe Adidas. Visuel groupe Adidas

Une refonte de l'organigramme est à l’œuvre chez Reebok. La marque calque sa structure sur le modèle d'Adidas, la marque éponyme de sa maison-mère.

Le titre de président responsable de l'international disparaît. Le cadre dirigeant Uli Becker, qui occupait ces fonctions depuis mars 2008, devient président pour l'Amérique du Nord. A l'instar de Patrick Nilsson, son homologue au sein d'Adidas, il reporte directement à Herbert Hainer, le PDG du groupe Adidas.

L’Amérique du Nord est le seul marché où le groupe se dote de présidents pour ses marques. Partout ailleurs, il opte pour un directeur général pour chaque marché, chargé de gérer l'activité des deux marques. C'est ainsi le cas d'Alain Pourcelot sur le marché français qui reporte à Roland Auschel, le directeur des ventes de l'ensemble du groupe.

S'il n'y a pas de président ou de directeur général pour les zones Europe Moyen-Orient Afrique et Asie-Pacifique (ce qui a le mérite d'offrir des structures plus légères), en revanche Reebok s'appuie sur des directeurs de marque. Katrin Ley est basée à Amsterdam et Steve McPherson a son bureau à Hong-Kong.

Tous deux reportent à Matt O'Toole, directeur du marketing de Reebok.
Celui-ci, à l'instar de son confrère d'Adidas, Hermann Deininger, rend compte des actions de ses équipes à Eric Stamminger, le directeur monde des marques chez Adidas.

Olivier Guyot et Bruno Joly

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com