×
Traduit par
Olivier Guyot
Publié le
13 juin 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Replay vise les 10% de croissance en 2017

Traduit par
Olivier Guyot
Publié le
13 juin 2017

Replay affiche son désir d'expansion en 2017. La marque de denim italienne, basée à Asolo, prévoit une expansion en Amérique du Sud cette année. Sa direction table sur des ouvertures de boutiques au Brésil, en Argentine, au Paraguay, en Uruguay et en Colombie. Puis, en 2018, elle souhaite inaugurer des magasins au Chili et au Mexique. La marque revendique aujourd'hui environ 200 points de vente à l'enseigne, boutiques en propre, franchises ou concessions.

Matteo Sinigaglia, CEO de Fashion Box S.p.A. - Replay


"La première année sera une introduction qualitative, avec l'ouverture d'un magasin par dans chaque pays. Puis il y aura un développement plus agressif au Brésil où nous avons déjà une boutique de 160 mètres carrés à Sao Paulo, et où nous tablons sur 30 ouvertures dans les quatre ans, explique Matteo Sinigaglia, le PDG de Fashion Box, la maison-mère de Replay. Le format de ces nouvelles ouvertures proposera plus d'espaces avec un fort focus sur le denim".

Au niveau européen, la marque devrait rouvrir des boutiques à partir de 2018. Aujourd'hui l'Allemagne est son premier marché, pesant pour 27% de son activité, suivie par la Scandinavie et l'Italie. Sur son marché domestique, la marque explique avoir connu une hausse de 30% de ses ventes l'an passé.

Le stand Replay au Pitti Uomo 92 - DR


"L'an dernier, le chiffre d'affaires était de l'ordre de 227 millions d'euros et nous avons affiché un Ebitda positif. Nous visons une croissance de plus de 10% en 2017, précise le PDG. Nous récoltons les fruits du travail réalisé sur les trois dernières années. Nous nous sommes focalisés sur le denim en travaillant les matières et les innovations de fit. La femme, qui pèse à présent 35% des ventes, a commencé à connaître une hausse plus forte que l'homme".

La marque cherche en parallèle a trouvé un modèle multicanal. Et réfléchit notamment à plus de services personnalisés en magasins. La marque, dont l'e-commerce pèse aujourd'hui 3% de ses ventes, entend faire grandir cette part à 15%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com