×
Publié le
1 août 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Revlon : les objectifs 2016 confirmés malgré un 2ème trimestre difficile

Publié le
1 août 2016

Revlon a dévoilé un deuxième trimestre difficile, mais a confirmé sa capacité à respecter ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice 2016.


Photo: Revlon


Le groupe, qui a récemment acheté Elizabeth Arden, a aussi mis en avant le fait que cette acquisition explique la mauvaise performance observée au second trimestre.

Juan Figuereo, directeur financier de Revlon, a déclaré au sujet de ce rachat : « En ce qui concerne le financement de l'acquisition d'Elizabeth Arden, l'entreprise a bénéficié d'une solide et positive réaction de la part des marchés de la dette, et s'est assurée des financements à hauteur de 2,7 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros), avec des conditions favorables. Nous continuons à prévoir que la transaction sera conclue d'ici à la fin de 2016, laquelle reste soumise à l'accord des autorités de régulation et aux conditions de clôture habituelles. »

Revlon a publié des revenus trimestriels ajustés en baisse de 1,1 %, et le bénéfice net global a reculé de 14,3 millions de dollars (12,8 millions d'euros) sur un an. Selon le groupe, cette baisse est liée à des pertes de change réalisées au cours du trimestre.

Fabian Garcia, PDG du groupe, a pour sa part déclaré : « Nous avons terminé le trimestre sur une solide trajectoire avec des ventes nettes en hausse de 3,5 %, avant effets de change. La croissance s'explique par l'innovation produit et la bonne performance des marques établies aussi bien dans les segments consommateur que professionnel, ainsi qu'à l'international. »

Ce dernier a par ailleurs ajouté que, malgré les effets de change sur les bénéfices ajustés,« parmi les autres facteurs de croissance, nous sommes très heureux de constater la solidité persistante de la marque phare de Revlon, qui a connu une croissance de 3,9 %, surperformant ainsi le marché du maquillage ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Business