×
Publicités
Auteur :
Publié le
18 mars 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richard Teyssier (Puma): "C'est le bon moment pour investir dans le golf".

Auteur :
Publié le
18 mars 2011

Puma a décidé de se lancer dans le golf en 2006. L'équipementier allemand, qui a racheté en 2010 le spécialiste américain Cobra, met le turbo sur un segment prometteur. Dans l'Hexagone, ses lignes de textiles, matériel et accessoires sont vendues dans environ 300 points de vente dont une cinquantaine de généralistes (Décathlon, Sport 2000, Intersport...). Richard Teyssier, directeur commercial de Puma France, commente la présence de la filiale de Ppr sur ce marché.

Richard Teyssier, Cobra, Puma
Richard Teyssier entouré de Christophe Cance, en charge du sport, et de Jean Roger Sainflou, en charge du lifestyle.



FashionMag.com : Puma s’est lancé dans le golf en 2006. Quel bilan faites-vous?
Richard Teyssier : La greffe entre Puma et le golf a bien pris. Comme souvent, nous démarrons dans le sport avant d’étendre nos gammes dans la mode. Les golfeurs prennent soin de ce qu’ils portent. Le golf va de pair avec l’élégance. Avec le rachat de Cobra, nous proposons une offre à 360 degrés (Ndlr: matériel, textile, accessoires) et c'est important pour la légitimité dans l’univers du golf.

FashionMag. Com : Adidas et TaylorMade, Puma et Cobra. Le rachat est-il obligatoire pour se développer dans le golf ?
Richard Teyssier : Nous aurions réussi sans cette acquisition mais c’est plus facile et surtout plus intéressant avec une offre à 360 degrés.

FashionMag.com : Le timing est-il le bon avec la démocratisation annoncée du golf ?
Richard Teyssier : Nous espérons que ce sport va se démocratiser plus vite qu’actuellement. Il est en France encore assez Csp +, contrairement aux pays nordiques et anglophones où la pratique du golf est plus répandue. En France, on voit toutefois que la pratique se démocratise et que les golfeurs rajeunissent. Avant, sur les terrains, les plus de quarante ans étaient bien présents. Aujourd’hui, on voit des jeunes joueurs. C’est le bon moment pour investir, on en est convaincu, et c’est une stratégie à long terme.

FashionMag.com : Avec le rugby, le golf est-il le futur du lifestyle tendance ?
Richard Teyssier : En rugby, comme dans d’autres sports, les vêtements sont sortis de leur usage initial. En parallèle, des personnalités ont lancé leur griffe. Le golf a une spécificité forte: les vêtements du terrain peuvent être utilisés tels quels dans la rue ou chez soi, sans que les fabricants les réadaptent forcément. C’est une très bonne expression du casual chic.

FashionMag.com : Puma France parle de trois divisions commerciales avec le sport, le lifestyle et le golf. Pourquoi avoir séparé le golf ?
Richard Teyssier : Car nous débutons dans ce sport. A terme, il intégrera la division sport.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com