×
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 nov. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richemont bénéfice net 270 M EUR au 1er Semestre de l'exercice 2005/06

Par
AFP
Publié le
17 nov. 2005

GENEVE (Suisse), 17 nov 2005 (AFP) - Le groupe suisse Richemont, numéro 2 mondial du luxe derrière LVMH, a affiché un bénéfice net de 270 millions d'euros au 1er semestre de l'exercice 2005/2006 (clos fin mars), soit presque 2,5 fois plus que lors de la même période de l'exercice précédent).


Collection Dancer de la maison Piaget, propriété du groupe Richemont

Les ventes de Richemont, actif dans l'horlogerie, la joaillerie (Cartier) et le prêt à porter, ont augmenté de 15,8% à 1,990 milliard d'euros.

Selon le groupe, basé à Genève, ces bonnes performances du 1er semestre laissent augurer un exercice 2005/2006 "fort".

Au niveau consolidé, soit en incluant la participation de Richemont dans BAT (British American Tobacco), le bénéfice net a reculé de 27% à 529 millions d'euros.

La baisse du résultat net consolidé s'explique par le recul des profits tirés de la participation de 18,2% de Richemont dans British American Tobacco (BAT).

"Cet investissement affiche toujours une bonne performance", a commenté jeudi Johann Rupert, président exécutif du groupe, lors d'une conférence de presse téléphonique. "Hors ces éléments exceptionnels, le profit net du groupe a progressé de 51% sur les six mois", a précisé Richard Lepeu, le directeur financier du groupe. BAT a rapporté à Richemont 247 millions d'euros de dividende pour la période concernée.

Dans ses propres activités uniquement, Richemont est en bonne forme. Le résultat d'exploitation s'est envolé de 68% au 1er semestre de l'exercice à 334 millions d'euros, tandis que le bénéfice net bondissait à 270 millions d'euros.

Pour les six mois à venir, le groupe se déclare optimiste et espère afficher une "bonne croissance" des ventes et du résultat d'exploitation. Pour les six mois à venir, la multinationale genevoise se dit optimiste. "Nous sommes confiants de réaliser une bonne croissance des ventes et du résultat d'exploitation sur l'ensemble de l'exercice", a expliqué M.Rupert.

Dans la joaillerie, les ventes globales se sont élevées à 1,03 milliard d'euros, en hausse de 14%. Cartier, marque phare du groupe, a connu une croissance remarquable sur tous ses marchés, selon la direction.

Au Japon, où la marque est très bien implantée, le chiffre d'affaires a progressé de 13% sur la période.

Dans l'horlogerie, Richemont signale une solide croissance de toutes ses marques, avec une hausse de 23% des ventes à 522 millions d'euros.

Vacheron Constantin a particuliement profité de l'effet "250e anniversaire".

Ce secteur contrôle notamment les marques Jaeger Lecoultre, IWC, Officine Panerai et Vacheron Constantin.

Dans la division maroquinerie, le groupe français Lancel a enregistré une hausse de 11% de ses ventes sur 6 mois, une performance "encourageante", après une période de restructuration.

Une nouvelle boutique sera ouverte sur les Champs Elysées avant Noël.

Par zones géographiques, l'Europe a enregistré une hausse de 15% des ventes à taux de change constants, à 827 millions d'euros. Au Japon, elles ont progressé de 13% à 331 millions d'euros. Elles ont atteint 422 millions d'euros en Asie-pacifique (+23%) et 410 millions dans les Amériques (+23%).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.