×
6 869
Fashion Jobs
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Lyon- CDI - 35h- H/F
CDI · LYON
GANT FRANCE
Contrôleur de Gestion - Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
STORE & SUPPLY
Account Manager E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
HERMES
CDI - Prévisionniste Bijouterie Fantaisie (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Junior Chapeaux & Gants Homme (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Responsable Des Opérations Montaigne
CDI · PARIS
ATLAS FOR MEN
Prévisionniste Des Ventes - Analyste Produits
CDI · PARIS
GOYARD
Responsable Communication Digitale
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Commercial(e) Wholesale Monde
CDI · PARIS
LCH BOUTIQUE WINDOW NEXT
Assistante Digitale, Commerciale et Administrative
CDI · CROIX
PAGE PERSONNEL
Production Project Management H/F
CDI · CLICHY
RALPH LAUREN
Business Analyst Manager - Responsable Analyse Commerciale
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Manager Sales Planning (Wholesale)
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Produit H/F
CDI · SAINT-OUEN
RETAIL CONSEIL
Senior Sales, Grands Comptes France/Benelux
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Communication Internationale
CDI · PARIS
CACHE CACHE
Responsable E-Commerce (H/F)
CDI · SAINT-MALO
MAISON FRANCIS KURKDJIAN
Chef de Projet Visuel Merchandising Junior H/F
CDI · PARIS
CELINE
Acheteur Junior Tissus Collection F/H
CDI · PARIS
FIGARET PARIS
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
THE KOOPLES
Responsable RH Retail France
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Des Stocks H/F
CDI · LYON
Publicités
Par
Les echos
Publié le
16 nov. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richemont continue de profiter de la bonne santé de l'industrie du luxe

Par
Les echos
Publié le
16 nov. 2007

Au premier semestre, le groupe suisse a amélioré de 28 % son bénéfice net, à 824 millions d'euros. Pour l'ensemble de l'année, la société s'attend à voir son activité progresser mais à un rythme un "peu plus faible" qu'au premier semestre.


Jaeger-LeCoultre Duomètre à Chronographe

Le groupe suisse Richemont a indiqué continuer à profiter de l'essor effréné pour les produits du luxe, et a dit s'attendre pour l'ensemble de l'année à une activité en hausse malgré les effets de change et le ralentissement conjoncturel attendu en 2008. "Il est possible que la croissance pour l'ensemble de l'année soit un peu plus faible que lors du premier semestre", a déclaré le directeur financier Richard Lepeu, lors d'une conférence de presse téléphonique. "Le premier semestre a été extrêmement fort, (mais) les effets de change que nous avons vus ces derniers mois auront un impact sur les résultats au second semestre", a-t-il admis.

Malgré les effets de la crise des crédits immobiliers à risque ("subprime"), le ralentissement conjoncturel attendu pour 2008 et la hausse des prix des matières premières, le groupe s'attend à réaliser pour l'ensemble de l'exercice 2007/2008 une marge brute supérieure à l'année précédente. Richemont, numéro deux mondial du luxe derrière le français LVMH, s'attend ainsi pour l'ensemble de l'exercice à un résultat "largement plus fort que celui de l'année précédente", selon le PDG Johann Rupert, cité dans un communiqué.

Richemont a annoncé vendredi avoir réalisé au premier semestre (avril-septembre) un bénéfice net en hausse de 28 % à 824 millions d'euros, largement supérieur aux prévisions des analystes, qui tablaient sur un profit net de 757 millions. Le résultat d'exploitation est également en hausse de 28 % à 560 millions, tandis que le chiffre d'affaires progresse de 11 % à 2,548 milliards.

Le groupe helvétique a également profité d'une hausse du dividende lié à sa participation dans le fabricant de cigarettes britannique British American Tobacco (BAT), qui lui a reversé 334 millions, soit 22 % de plus qu'un an plus tôt.

Le résultat d'exploitation pour l'activité joaillerie, le coeur de métier du groupe, a progressé de 12 % à 367 millions, notamment grâce au développement de ses activités en Russie et en Chine. L'activité horlogère a bondi de 56 % à 218 millions, tiré par la forte demande mondiale pour les montres. Les instruments d'écriture ont profité du centenaire de la marque Montblanc pour croître de 8 % à 42 millions, suivi des cuirs et accessoires ( 25 %).

L'activité du groupe a surtout fortement progressé dans la région Asie-Pacifique avec 30 %, tirée par les ventes de montres haut de gamme, suivi de l'Europe ( 14 %). La région Amériques a été pénalisée par la parité défavorable euro-dollar, qui a ramené la croissance des ventes à 6 % (à taux de change courant). Les taux de change ont également affecté les ventes au Japon qui n'ont progressé que de 7 % (-4 % à taux de change courant).

A un peu plus d'un mois des fêtes de Noël, Richemont annonce profiter au mois d'octobre de chiffres "encourageants", avec une hausse de 11 % des ventes pour ce seul mois. Principal moteur de l'activité en fin d'année, l'Europe et la région Asie-Pacifique affichaient en octobre des ventes supérieures au niveau constaté sur les six derniers mois.

Richemont possède un portefeuille de marques horlogères très prestigieuses, comme Cartier, Vacheron-Constantin, Lange & Söhne, Officine Panerai, Piaget, IWC, Jaeger-LeCoultre et Baume & Mercier. Le groupe est aussi présent dans le secteur de la maroquinerie, avec sa filiale française Lancel, qui a connu de grosses difficultés ces dernières années.

(Source AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Les Echos