×
Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
21 sept. 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richemont débauche chez LVMH pour renforcer sa direction

Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
21 sept. 2017

Le groupe Richemont, qui contrôle la joaillerie Cartier et le manufacturier de montres de luxe IWC, a annoncé avoir embauché Sophie Guieysse, du groupe rival LVMH, en tant que directrice des ressources humaines, ainsi que Jean-Jacques van Oosten, précédemment chez Rewe digital, au poste récemment créé de directeur de la technologie.


La chute des ventes et des bénéfices de sa branche d'horlogerie a incité Richemont à remplacer la quasi-totalité de ses équipes de direction, et à nommer un comité de direction pour prendre la relève de l'ancien directeur général Richard Lepeu, qui a quitté l'entreprise en mars dernier.

Georges Kern, pressenti pour prendre la direction du groupe, a démissionné en juillet après seulement quatre mois à son poste de chef de la branche horlogerie, pour rejoindre le rival Breitling.

Selon l'expert du secteur Gregory Pons, le remplacement de Thomas Lindemann, DRH depuis 20 ans chez Richemont, témoigne d'une prise de conscience en interne des difficultés de l'entreprise suisse à cultiver et à retenir ses cadres les plus talentueux.

Richemont n'a pas donné de détails sur les responsabilités de Jean-Jacques van Oosten à son nouveau poste, mais des sources proches du dossier affirment qu'il devrait reprendre la partie digitale du poste de Georges Kern, qui dirigeait la fabrication des montres, le marketing et le digital pour Richemont.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.