×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 janv. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richemont : hausse de 16% des ventes au 4ème trimestre 2005

Par
AFP
Publié le
26 janv. 2006

GENEVE (Suisse), 26 jan 2006 (AFP) - Le groupe suisse Richemont, numéro deux mondial du luxe avec des marques comme Cartier et Van Cleef, a annoncé jeudi une hausse de 16 % de ses ventes au quatrième trimestre 2005, considéré comme le plus fort de l'exercice.


Collection Dancer de la maison Piaget, propriété du groupe Richemont

Le groupe, qui ne publie pas de chiffres absolus pour les résultats intermédiaires, précise que la progression est de 13 % à taux de change constants.

Les analystes financiers s'attendaient à une hausse moyenne de 14 %.

Les ventes du secteur joaillerie ont progressé de 15 %, et celles des montres de luxe (Vacheron-Constantin, IWC, Jaeger LeCoultre...) de 19 %.

Les autres divisions de Richemont ont aussi affiché de bonnes performances, comme les stylos (MontBlanc) avec + 18 %, ou la maroquinerie (Alfred Dunhill, Lancel), avec + 13 %.

Le groupe, dont le fondateur Anton Rupert est décédé la semaine dernière en Afrique du Sud, réalise plus de 90 % de son chiffre d'affaires en Asie et en Amérique. L'Europe ne compte que pour 9 %.

Selon le porte-parole de Richemont, le "groupe a profité à la fois de la reprise de la consommation, de la vigueur du dollar et des performances de la bourse".

Au dernier trimestre 2005, Richemont a ouvert plusieurs boutiques dans le monde. Outre la réouverture de son magasin historique à Paris, Cartier s'est installé à Aoyama (Japon).

En France, Lancel a inauguré son plus grand magasin sur les Champs-Elysées, à Paris.

Les marques appartenant au groupe Richemont ont affiché des performances particulièrement bonnes en Russie et au Moyen-Orient.

Les ventes ont augmenté de 14 % au Japon, grâce aux marques Montblanc, Cartier et Van Cleef, et de 26 % dans la zone Asie-Pacifique.

Le dernier trimestre 2005 correspond au troisième trimestre de l'exercice 2005/2006 (clos fin mars).

Au cours du premier semestre de cet exercice, Richemont a réalisé des ventes de 1,99 milliard d'euro (+ 16 %), pour un résultat net en baisse de 27 % à 529 millions d'euro, à cause de sa participation dans le groupe BAT (British American Tobacco).

A la Bourse suisse, l'action Richemont progressait de presque 1 % jeudi matin à 57,80 FS. L'an dernier, à pareille époque, l'action Richemont valait 36 FS.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.