×
Publié le
9 nov. 2012
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richemont: le fondateur et CEO Johann Rupert désigne ses successeurs

Publié le
9 nov. 2012

La Compagnie Financière Richemont a dévoilé vendredi, en marge de ses résultats semestriels en forte hausse, la future composition de sa direction exécutive. Le but: organiser la succession au poste de CEO que quittera en mars 2013 le milliardaire sud-africain Johann Rupert.

Aucune nouvelle tête n’a été chassée en dehors des 18 maisons du groupe. Cartier, l’une des plus performantes des 18 marques du groupe, doit accueillir à partir de janvier 2013 son nouveau CEO, Stanislas de Quercize, précédemment patron de Van Cleef & Arpels dont les rênes reviendront à Nicolas Bos, creative director et actuellement directeur général de la division USA de Van Cleef.

Chez Cartier, Stanislas de Quercize prendra les fonctions occupées par Bernard Fornas qui se verra promu avec son binôme actuel chez Cartier, Bernard Lepeu, au poste de co-CEO du groupe Richemont à compter du 1er avril 2013. La veille, Johann Rupert, qui a fondé Richemont en 1988, quittera le poste de CEO qu’il occupait par intérim depuis la retraite anticipée de Norbert Platt, qui s’était retiré du poste en 2010 pour cause de maladie.

Le tandem qui a fait ses preuves chez Cartier sera basé à Genève et travaillera conjointement avec Gary Saage, CFO, formant un nouveau comité exécutif auquel reporteront les patrons des différentes maisons (Piaget, jaeger-LeCoultre, Montblanc, etc.).

Johann Rupert, 62 ans, conservera son titre de chairman du groupe de luxe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com