×
Publicités
Publié le
21 nov. 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richemont songerait à céder ou introduire Net-A-Porter en Bourse

Publié le
21 nov. 2014

Le groupe de luxe suisse Richemont envisagerait de se séparer de Net-A-Porter, le site marchand d’habillement haut de gamme, qu’il a racheté en 2010. Selon des informations rapportées par l’agence de presse américaine Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, le groupe de haute joaillerie et d'horlogerie aurait à l’étude deux projets, dont il discuterait avec des banques.

Il pourrait soit introduire Net-A-Porter en Bourse en lançant une IPO (initial public offer) dès 2015, soit revendre la société. Aucune décision finale n’a encore été prise, et après évaluation, Richemont pourrait décider de garder cette activité, indique Bloomberg.


Le groupe suisse a achevé l'acquisition de Net-A-Porter, site fondé en 2000 par l’ex-journaliste de mode Natalie Massenet, dont il détenait le tiers, en portant sa participation à 93% en 2010. A l’époque, la valeur de l’e-commerçant britannique avait été évaluée autour 400 millions d'euros.

Selon un analyste de Bank Vontobel cité par Bloomberg, les ventes de Net-A-Porter auraient atteint 580 millions d'euros lors du dernier exercice 2013/2014 de Richemont, et devraient s’élever à 660 millions d’euros pour l’exercice 2014/2015. Le site ne serait toutefois pas rentable, selon l’agence américaine, qui rappelle que Net-A-Porter est sans CEO depuis juillet dernier, suite au départ à la retraite du directeur général Mark Sebba.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com