×
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 janv. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richemont: ventes trimestrielles en forte hausse, portées par l'Asie

Par
AFP
Publié le
17 janv. 2011

Le spécialiste du luxe Richemont a dégagé au cours du troisième trimestre de son exercice décalé un chiffre d'affaires en forte progression, notamment porté par les ventes en Asie et la période de Noël, a annoncé lundi le groupe suisse.
Au troisième trimestre (clos fin décembre), le groupe a réalisé des ventes en hausse de 33% à 2,1 milliards d'euros. A taux de change constant, la progression n'a été que de 23%, a précisé Richemont dans un communiqué.
Ces chiffres sont légèrement supérieurs aux prévisions des analystes interrogés par l'agence financière AWP, qui tablaient sur 2 milliards sur la période.
Les ventes ont été particulièrement solides en Asie-Pacifique, où elles ont bondi de 57%, tandis qu'elles ont progressé de 27% dans la région Amériques et de 20% en Europe.
Par produit, Richemont a enregistré une hausse de 30% dans la joaillerie et les montres, ainsi qu'une croissance de 19% des ventes d'instruments d'écriture.
"Des chiffres comparatifs (de l'année dernière) plus élevés vont rendre le dernier trimestre (...) plus difficile", a prévenu le PDG Johann Rupert, cité dans le communiqué.
Selon le patron de Richemont, "les marges brutes vont être affectées par la force du franc suisse" étant donné qu'une partie de la production se situe dans la Confédération, a-t-il ajouté.
Richemont qui détient un portefeuille de marques horlogères et de produits de luxe très prestigieux comme Cartier, Vacheron-Constantin, Piaget, Jaeger-LeCoultre, Montblanc et Baume & Mercier, essaie "de freiner les attentes pour le dernier trimestre", a estimé Patrik Schwendimann, analyste à la Banque cantonale de Zurich (ZKB).
Le groupe genevois sera pourtant moins affecté que son concurrent Swatch par le renchérissement du franc suisse, qui s'est fortement apprécié ces derniers mois, car environ la moitié de ses coûts de production sont dans la zone euro, notamment pour la joaillerie, la maroquinerie et les instruments d'écriture, a rappelé l'analyste.
Malgré ces résultats positifs, les investisseurs ont sanctionné à la Bourse suisse l'action Richemont, qui perdait 2,74% à 55,05 francs suisses dans un marché en hausse de 0,13% à 09H19 GMT.

(© 2011 AFP Finance)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.