×
Publicités
Par
AFP
Publié le
22 janv. 2015
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rihanna remporte en appel sa bataille judiciaire contre Topshop

Par
AFP
Publié le
22 janv. 2015

La chanteuse de R'n'B Rihanna a été confortée en appel ce jeudi dans sa victoire judiciaire contre la chaîne de vêtements britannique Topshop, qu'elle accuse d'avoir vendu sans son autorisation des tee-shirts à son effigie.



La Cour d'appel de Londres a confirmé le verdict de la Haute Cour datant de juillet 2013 qui avait assimilé la vente de ces tee-shirts à "une tromperie sur la marchandise".

La chanteuse reprochait à Topshop d'avoir vendu en 2011 et 2012 des tee-shirts commercialisés sous le nom de "Tee-shirt sans manches Rihanna".

A la suite des poursuites engagées par les avocats de Rihanna, Topshop avait changé le nom du produit pour "Tee-shirt sans manche d'une légende".

Le vêtement en question reproduisait une photo de Rihanna prise "sans autorisation" pendant qu'elle tournait un clip vidéo en Irlande du Nord en 2011.

Topshop a contesté le jugement de la Haute Cour de Londres en arguant qu'une célébrité n'est pas en droit de contrôler la reproduction de son image "dans la loi anglaise".

Rihanna est sous contrat avec plusieurs chaînes d'habillement, dont River Island, un concurrent direct de Topshop.

L'avocat de Topshop a renvoyé vers la tradition qui consiste depuis des décennies à "décorer" des t-shirts aux effigies de stars, citant Elvis Presley, Jimi Hendrix et Prince.

Mais la Cour d'Appel a rejeté cet argument à l'unanimité des trois juges.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.