×
Publicités

Riviera a fait le plein d’énergie positive

Auteur :
Publié le
8 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Evidemment, la saison des maillotiers n’a pas été grandiose, été mitigé oblige, mais le salon Riviera a des vertus réconfortantes, semble-t-il.

En effet, la seconde édition de l’événement beachwear installé à Cannes par Eurovet a globalement dégagé une énergie positive.

S’il n’y a pas encore de chiffres pour le corroborer, le sentiment qui régnait sur Riviera ces 7 et 8 septembre est que le format a trouvé son public.

Dans les allées du salon Riviera ce lundi 8 septembre.


Le look "amélioré" du salon a fait l’unanimité, avec une grande tente plus spacieuse, une entrée unique qui fait passer également dans les salles attenantes. L’ensemble a paru plus abouti, et surtout, plus complet.

L’offre de marques a ainsi été renforcée sur le segment moyen de gamme notamment, avec plus de propositions de beachwear, mais aussi plus de spécialistes du maillot, pas forcément exposants à Mode City d’ailleurs.

"L’ambiance, le cadre, et surtout la variété de l’offre contribuent à redonner de l’enthousiasme. Franchement, c’est un bel outil de travail pour les détaillants", commente Régis Baudry, directeur commercial du groupe Vanity Fair Brands, venu présenter Cherry Beach.
 
Si le salon en lui-même a plu, le déroulé des deux jours a semble-t-il satisfait les exposants. Le visitorat a été jugé plutôt fourni mais surtout très professionnel.

Proximité oblige, les rendez-vous avec les acheteurs de la région PACA étaient majoritaires, mais il y a également eu des rencontres avec de nouveaux clients, parfois venus de plus loin, la côte atlantique ayant notamment envoyé certains de ses maillotiers.
 
En attendant des chiffres, les organisateurs du salon pouvaient déjà s’appuyer sur les bons retours des exposants. "Nous les avons testé un peu pour savoir s'ils souhaiteraient un changement de date, ou même de lieu, pour une autre ville du Sud, mais honnêtement, cela nous a conforté dans l’idée de préserver une formule qui plaît", résume Anne-Lise Thauvin, responsable du salon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com