×
Publicités
Publié le
2 sept. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Riviera by Mode City souhaite devenir le rendez-vous référent du sud de la France

Publié le
2 sept. 2015

Après deux éditions aux bilans très encourageants, Riviera by Mode City, qui se déroule les dimanche 6 et lundi 7 septembre au Palm Beach de Cannes, entend confirmer ses bons résultats dans la durée et surtout devenir le rendez-vous bain référent du sud de la France. 

Un pari plutôt bien engagé puisque le nombre d’exposants présents au salon satellite de Mode City par rapport à 2014 est stable : 170 marques dont 50 petits nouveaux (30 % d’entre eux n’ont jamais participé à Mode City).

Riviera by Mode City aborde sa 3ème édition avec beaucoup d'ambition.

Face à la mer, les visiteurs pourront donc découvrir une offre variée dédiée aux maillots homme, femme et enfant (85 % des marques), au beachwear (44 % des marques) et aux accessoires (29 % des marques).
 
En termes de positionnement, comme pour les deux premières éditions, l’équilibre entre moyen et haut de gamme a été conservé.

En effet, les créateurs (Vevie, Luli Fama ou encore Bain de nuit, etc.), les corsetiers (Lise Charmel/Antigel, Simone Pérèle – qui fait son retour -, Freya/Huit, etc.) et les spécialistes (Banana Moon, Pain de Sucre, Seafolly, Nicole Olivier, etc.) ont une fois encore répondu à l’appel.
 
Une offre riche qui a donc vocation à séduire des acheteurs variés - tels que les spécialistes du maillot, les boutiques mixtes lingerie/maillots, les plages privées, mais aussi les boutiques de prêt-à-porter et les hôtels/spas/resorts - et ce en dépit de dates peu favorables puisque que le rendez-vous se tient cette fois au même moment que le salon Who’s Next à Paris. Une donnée qui ne semble pas pour autant inquiéter Eurovet, l’organisateur du salon.
 
« Nous pensons que notre visitorat sera stable car l’offre est équivalente à 2014. Le nombre d’acheteurs dépend de l’offre, mais en termes d’exposants, ce n'est pas possible de faire plus car nous sommes limités par l'espace au Palm Beach », explique Anne-Lise Thauvin, directrice de projets, commissaire générale de Riviera by Mode City.
 
En revanche, cette année, Eurovet, qui ne communique pas les chiffres de fréquentation du salon, espère un visitorat moins dominé par les Français (83 % l’année dernière)…
 
Pour atteindre cet objectif, les organisateurs du salon s'en sont tenus au même timing que l'an passé pour relancer les détaillants français, mais pour l’Espagne et l’Italie, ils ont débuté les relances téléphoniques beaucoup plus tôt qu’en 2014 .

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com