×
Publié le
26 févr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Roberto Cavalli clôt 2014 en légère hausse

Publié le
26 févr. 2015

Roberto Cavalli ralentit sa course, mais continue de progresser en 2014. La griffe de luxe toscane, dont la deuxième ligne défile ce jeudi à Milan, a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 209,4 millions d’euros en hausse de 4,2 % contre une hausse de 9,3 % en 2013 à 201 millions d'euros, annonce-t-elle dans un communiqué.

Défilé à Milan. - Pixel Formula


Même si les résultats ne sont pas encore officiellement approuvés, le groupe Cavalli indique avoir atteint un résultat brut opérationnel (Ebitda) de 24,4 millions d’euros (+8,9 % par rapport à 2013), ressortant à 11,7 % du chiffre d’affaires.

Les ventes directes, représentant 68 % du chiffre d’affaires total, ont augmenté de 1,2 %, tandis que sur le réseau wholesale, les ventes ont diminué de 4 %. Ce recul est dû notamment à la crise en Russie et à une conjoncture défavorable, précise le groupe.

Au sein des magasins monomarques en gestion directe, Roberto Cavalli a progressé de 6 % l’an dernier par rapport à 2013, principalement grâce à l'ouverture de nouveaux magasins comme ceux de Saint-Tropez, Vienne, Hong Kong, ouverts en 2013 et ayant atteint leur rythme de croisière en 2014, et le flagship milanais de 1500 m² sur cinq étages inauguré l’an dernier dans la prestigieuse via Montenapoleone. A ceux-là s’ajoutent les boutiques en franchise, dont celles de Macao et de Bangkok.

Au 31 décembre 2014, le nombre total de boutiques monomarques (directes et en franchise) s’élève à 190 contre 179 fin 2013 : 90 Roberto Cavalli (dont 41 en propre), 54 Just Cavalli, 28 Cavalli Class et 17 Roberto Cavalli Junior.

En 2014, les licences ont également enregistré de très satisfaisants résultats avec une hausse des royalties de 11,6 %, en dépit des problèmes liés au changement du licencié pour la ligne Cavalli Class, confiée à la société Swinger suite à la faillite de Dressing.

Le groupe souligne, en particulier, les bonnes performances de la licence Roberto Cavalli Junior et de la collection dédiée à la maison « Roberto Cavalli Home ».

Enfin, les activités liées au secteur de la restauration ont également poursuivi leur expansion avec l’ouverture en 2014 de deux nouveaux Cavalli Club à Miami et Ibiza et de deux nouveaux Cavalli Caffè à Ryad et Dubaï.

La griffe florentine est sur le point de conclure les négociations pour être cédée au fonds d’investissement italien Clessidra. L’opération devrait être finalisée et officialisée d’ici à quelques semaines. Elle prévoit, selon MF Fashion, un important plan de restructuration et l’arrivée aux manettes du styliste norvégien Peter Dundas, actuellement directeur créatif de Emilio Pucci

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com