×
Publicités
Publié le
18 avr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Roberto Cavalli dément vouloir vendre son groupe

Publié le
18 avr. 2014

Roberto Cavalli a émis vendredi 18 avril un communiqué assurant qu'il n'avait pas signé d'accord dans la vue d'une cession de son capital. La veille, plusieurs titres de presse s'étaient fait l’écho d'une nouvelle rumeur de vente "imminente" du groupe de luxe familial, au fonds britannique Permira, propriétaire de Hugo Boss).

L'agence Reuters avait révélé que le fonds d'investissement était prêt à investir 450 millions d'euros, soit près de 13 fois le bénéfice de la société italienne, lors de son plus récent exercice. Une info qui circule déjà depuis le mois de janvier dernier.

A l'époque, une première vague de rumeurs avait contraint le groupe à publier un démenti concernant d'éventuelles discussions en vue d'une cession de son capital. La société a vu au mois de février les départs de son CEO Gianluca Brozzetti et de son COO Carlo Di Biagio, ajoutant au caractère "vraisemblable" d'une cession.

Roberto Cavalli dément vouloir vendre son groupe. Photo Reuters


Permira, un fonds basé à Londres, a récemment pris une participation minoritaire au capital de la griffe de footwear Dr. Martens. Jusqu'en 2012, ce fonds propriétaire de la marque allemande Hugo Boss avait une participation dans la maison de luxe romaine Valentino, qu'il a cédée au fonds souverain du Qatar.

Le groupe Roberto Cavalli revendique un chiffre d'affaires de 201 millions d'euros pour son exercice 2013, en hausse de 9 % par rapport à l'année précédente. La griffe pilote à ce jour 179 corners et boutiques à travers le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com