×
Publicités
Publié le
20 nov. 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Roberto Cavalli et VTB Capital auraient mis fin à leur négociation

Publié le
20 nov. 2014

La vente de Roberto Cavalli, donnée pour imminente il y a encore dix jours, semble définitivement enterrée. Selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier, les négociations pour la cession de 70 % de la griffe italienne à VTB Capital, le fonds d'investissement de la banque russe VTB Bank, auraient pris fin. Ce dernier estimant l’évaluation de la Maison de mode trop élevée.

Roberto Cavalli, automne/hiver 2014


VTB Capital souhaitait racheter 70 % de Roberto Cavalli, mais les 400 millions d’euros demandés par la griffe auraient été jugés excessifs, d’autant que n’était pas compris dans l’opération l’immeuble parisien de la rue Saint Honoré détenu par la marque, que le styliste florentin souhaitait garder, selon la presse italienne.

Les sanctions de l’Union européenne visant la Russie, et donc aussi la banque russe, auraient également pesé dans cette affaire, rendant l’opération plus compliquée que prévu.

Le groupe Roberto Cavalli n’a pas souhaité commenter. Mais ce retrait s’apparente à un nouvel échec pour la Maison italienne, qui a été approchée ces dernières années par de nombreux prétendants, tels les fonds d’investissements Permira, Investcorp ou encore Clessidra, sans jamais réussir à conclure un accord. La fondateur de la marque Roberto Cavalli a, en effet, toujours considéré comme insuffisante la valeur attribuée à sa Maison.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com