×
Publicités
Publié le
18 avr. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Royer étoffe son portefeuille en reprenant CD Shoes

Publié le
18 avr. 2007

CD Shoes passe entre les mains de Royer qui continue sa course vers une place de leader sur le marché de la chaussure pour enfant. Le numéro un français du négoce de chaussures a été désigné par le Tribunal de Commerce d’Angers pour reprendre la société.


Alain Royer (Vice-président) et Jacques Royer (PDG du Groupe Royer)

En redressement judiciaire depuis 2005, CD Shoes basé à Baupréau dans le Maine-et-Loire attendait depuis plusieurs mois une décision de la justice. L’offre du groupe Royer l’aurait emporté sur les autres en envisageant la plus grosse sauvegarde d’emplois : trente-et-un employés, soit mois de la moitié des soixante-douze postes de la société.

Pour Royer, ce rachat signifie l’acquisition de cinq nouvelles licences : Chipie, Lollipops et Lola Espeleta pour le commerce sélectif ; Chupa Chups et Mary Kat & Ashley pour les grandes surfaces spécialisées.

Au total, cette acquisition représente un volume d’affaires de 11 millions d’euros. Un apport qui devrait permettre au groupe d’atteindre son objectif de 260 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 2007 contre des 150 millions de l’an passé.

Avec le rachat de Kickers en janvier dernier, l’entreprise forte de 430 employés affiche depuis plusieurs mois la volonté de se placer parmi les leaders européens de la chaussure pour enfant. Déjà détenteur des licences Astérix, Hello Kitty, Superman, Babar, Mon Petit Poney et Franklin la Tortue, le secteur enfant du groupe représentait 23 % son activité globale en 2006.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com