×
Publié le
26 mai 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Safilo rencontrerait des difficultés à séduire les investisseurs

Publié le
26 mai 2009


Lunettes Diesel 2009, l'une des marques développée par Safilo
La recherche de nouveaux apports financiers destinés à Safilo pourrait prendre plus longtemps que prévu. Reuters rapporte que le fabricant italien de lunettes, en pleine renégociation de dette, pourrait prendre tout l’été pour convaincre divers fonds d’investissement.

Selon les sources citées par l’agence de presse, les négociations pourrait ne pas se terminer comme prévu à la fin du mois de juin. Après une année 2008 décevante et un dégraissage annoncé, le président de l’actionnaire principal, Only 3T, annonçait vouloir revendre ses actions personnelles dans l’espoir d’une rentrée d’argent salvatrice.

Mais avec une dette s’élevant à 618 millions d’euros à la fin mars, les investisseurs potentiels seraient des plus prudents. Surtout après que les agences FitchRating et S&P aient coup sur coup revu à la baisse leur notation des actions Safilo. Bain Capital, PAI Partners, Apax partners et CVC Capital compteraient parmi les investisseurs potentiels, bien que l'une des sources de Reuters prétend qu'Apax et CVC auraient renoncé.

C’est dans ce contexte troublé que le groupe annonce l’arrivée dans son équipe dirigeante de Ross Brownlee, au poste de président et directeur des opérations de la filiale nord-américaine. Précédemment directeur général de Safilo pour l’Extrême-Orient, il dirige à présent les ventes, les licences, le marketing et le développement du groupe au Canada et aux Etats-Unis. Il prend la suite de Claudio Gottardi, qui a quitté son poste de Pdg pour rejoindre Marchon il y a quelques semaines.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com