×
Publicités
Par
AFP
Publié le
2 août 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Salvatore Ferragamo : légère hausse du bénéfice net et baisse des ventes au 1er semestre

Par
AFP
Publié le
2 août 2016

Le groupe de luxe italien Salvatore Ferragamo, qui s'apprête à changer de patron, a annoncé mardi avoir enregistré au premier semestre un bénéfice net en petite hausse de 0,3 %, à 90,1 millions d'euros, un chiffre un peu inférieur aux attentes.


Salvatore Ferragamo


L'Ebitda s'affiche pour sa part en hausse de 0,9 %, à 166,1 millions d'euros, contre 169 millions anticipés par les observateurs, selon le consensus Factset Estimates.

Le chiffre d'affaires a lui baissé de 1,7 %, à 710,16 millions d'euros, en ligne avec les estimations des analystes.

L'Asie-Pacifique demeure le premier marché du groupe, représentant 36 % de ses ventes. Dans cette zone, le couturier a vu son chiffre d'affaires reculer de 4 %, « surtout en raison de la détérioration de l'activité à Hong Kong », a-t-il précisé dans un communiqué.

Les ventes ont reculé de 3 % en Europe, là aussi en raison des moindres flux touristiques sous l'impact des attentats. En revanche, elles ont progressé de 2 % en Amérique du Nord et au Japon, et de 1 % en Amérique centrale et du Sud.

La dette du groupe a diminué de 23 millions sur un an, à 75 millions d'euros.

Comme annoncé en mai par le groupe, Eraldo Poletto, qui a démissionné de son poste de directeur général du maroquinier transalpin Furla, va prendre la tête de Salvatore Ferragamo à partir de mercredi. Ce dernier a travaillé chez Brook Brothers de 1997 à 2000, avant de devenir le directeur général du maroquinier italien, dont il a favorisé l'internationalisation.

Salvatore Ferragamo avait annoncé le 21 avril le départ de son actuel directeur général, Michele Norsa, à la tête du groupe depuis dix ans, en précisant qu'il assumerait ses fonctions jusqu'à la nomination de son successeur. Le groupe a souligné qu'il continuerait à collaborer avec la maison en tant que conseiller stratégique.

Salvatore Ferragamo avait déjà annoncé en mars un autre changement avec le départ de son directeur de la création, Massimiliano Giornetti, en précisant vouloir « saisir cette opportunité pour revoir (son) approche créative ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.