×
Publié le
21 déc. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Salvatore Ferragamo rachète quatre de ses coentreprises en Asie

Publié le
21 déc. 2016

Salvatore Ferragamo continue de renforcer sa présence en Asie. Le groupe de luxe italien est monté à hauteur de 100 % au sein du capital des quatre sociétés communes qu’il détenait jusque-là avec son partenaire Trinity Ltd (groupe Li & Fung) pour gérer sa distribution en Corée du Sud et dans l’Asie du Sud-Est, où il compte aujourd’hui 70 boutiques monomarques.


Salvatore Ferragamo, printemps/été 2017 - © PixelFormula

La griffe florentine a racheté les 20 % encore aux mains de Trinity, via les sociétés Trinity Luxury Brands Holdings Ltd. et Ferrinch (L) Ltd., indique-t-elle dans un communiqué, sans donner le montant de la transaction.

Cette opération, portant sur les entités Ferragamo Korea Ltd., Ferragamo (Malaysia) Sdn. Bhd., Ferragamo (Singapore) Pte Ltd. et Ferragamo (Thailand) Ltd., s’inscrit dans le cadre d’accords souscrits en 2012, avec à la clé une option d’achat permettant à Salvatore Ferragamo de prendre la totalité du contrôle des joint-ventures.

A l’époque, la marque florentine avait déjà renforcé sa présence dans ces coentreprises en augmentant sa participation jusqu’à atteindre 80 % du capital. Le ralentissement économique dans la région a sans doute poussé le géant de Hong Kong à vendre le reste de ses parts.

La région de l’Asie-Pacifique est devenue en quelques années le premier marché de Salvatore Ferragamo, représentant 35,5% de son chiffre d’affaires total. Au 30 septembre 2016, ses ventes s’y élevaient à 360 millions d’euros, restant stables (-0,3 %) par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice précédent.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com