×
Publicités
Par
AFP
Publié le
28 août 2005
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Samaritaine : comité d'entreprise extraordinaire reporté au 8 septembre

Par
AFP
Publié le
28 août 2005

PARIS, 28 août 2005 (AFP) - Le comité d'entreprise (CE) extraordinaire de la Samaritaine, prévu vendredi 2 septembre pour étudier les conséquences sociales de la fermeture du grand magasin parisien, a été reporté au jeudi 8 septembre, a-t-on appris dimanche de source syndicale.


Manifestation du personnel devant le siège de LVMH
Photo : Jhon Schults/Reuters

"J'ai été appelée par ma direction qui proposait une date pour le 8 septembre", a indiqué à l'AFP la secrétaire CFTC du CE, Monique Daniel, confirmant une information du supplément Paris-Ile de France du Journal du Dimanche (JDD).

La mobilisation des salariés jeudi 1er septembre devant la Samaritaine "est maintenue", a ajouté Mme Daniel.

"Il y a l'action en justice de la CFTC qui doit passer mardi", a-t-elle indiqué, en référence aux plaintes pour "délit d'entrave" et "mise en danger de la vie d'autrui" déposées contre la direction.

La Samaritaine, qui appartient au groupe LVMH, a fermé le 15 juin "pour raisons de sécurité". En juillet, la direction a annoncé qu'elle maintenait les contrats de travail et les salaires des 734 employés jusqu'au 31 octobre

Par ailleurs, le JDD rappelle que le bail d'un magasin Conforama proche de la Samaritaine, employant 130 personnes, devrait ne pas être renouvelé.

Le magasin appartient au groupe Pinault-Printemps-Redoute, et le propriétaire de l'immeuble est le groupe LVMH.

En mai dernier, le magazine Challenges indiquait que le magasin serait fermé courant 2006 et remplacé par une nouvelle enseigne du groupe LVMH.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.