×
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 mars 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Samsonite : un bénéfice net en hausse en 2015, mais des perspectives incertaines en 2016

Par
AFP
Publié le
17 mars 2016

Le groupe Samsonite, n°1 mondial des bagages, a indiqué ce jeudi que ses perspectives pour l'année 2016 étaient « incertaines » en raison du ralentissement de la Chine, un marché clé, et de l'appréciation du dollar.

Samsonite


Dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong, Samsonite publie un bénéfice net pour 2015 en hausse de 6,1 %, à 197,6 millions de dollars, grâce à un chiffre d'affaires record de 2,43 milliards de dollars.

« Notre activité s'est révélée plus solide en 2015 en dépit de turbulences diverses à travers le monde », s'est félicité dans le communiqué le président du groupe, Timothy Charles Parker.

Cependant, le directeur général Ramesh Dungarmal Tainwala a indiqué que les perspectives demeuraient « incertaines » pour 2016 « en raison de conditions exigeantes attendues sur plusieurs de nos marchés clés comme la Chine et des effets du dollar fort ».

« Il est indéniable que l'époque d'une croissance de 20-30 % en Chine est révolue », a ajouté Timothy Charles Parker.

Le titre de Samsonite progressait de 1,54 % à la Bourse de Hong Kong, dont l'indice composite Hang Seng gagnait 1,44 % en milieu de journée.

Le groupe a annoncé début mars qu'il allait racheter le fabricant américain de bagages de luxe Tumi, dans une opération d'une valeur de 1,8 milliard de dollars. Cette acquisition doit permettre à Samsonite de s'ancrer dans le marché chinois du bagage de haute qualité, qui demeure très lucratif.

Timothy Charles Parker a précisé que cette acquisition devrait être effective dans le courant du second semestre.

Samsonite avait fait son introduction à la Bourse de Hong Kong en juin 2011, levant 1,25 milliard de dollars américains, afin de profiter de la croissance du marché asiatique.

Fondé en 1910 au Colorado, le groupe a frôlé la faillite en 2003. Il a été racheté en 2007 par le fonds britannique CVC Capital Partners, qui le contrôle aujourd'hui.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.