×
Publié le
28 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sandro-Maje-Claudie Pierlot renforce ses équipes de direction

Publié le
28 mars 2012

Sandro-Maje-Claudie Pierlot poursuit sa croissance et s'adapte en conséquence. Le groupe vient de mettre le point final à la réorganisation de son exécutif. Le quatuor de dirigeants composé de Judith Milgrom (fondatrice de Maje), Evelyne Chétrite (fondatrice de Sandro), Frédéric Biousse et Elie Kouby chapeaute bien sûr toujours l'ensemble, dont ils détiennent 49% depuis la prise de participation des fonds L-Capital et Florac en 2010, mais chaque marque a désormais son propre directeur général. Elie Kouby explique que cette nouvelle structuration va lui permettre à lui-même ainsi qu'à Frédéric Biousse "d'être plus concentrés sur les grands projets de développement du groupe, notamment à l'international".


Sandro printemps-été 2012.

Outre l'arrivée que nous vous avions annoncée de Dinah Emsallem, ex-Rodier, à la tête de la marque Claudie Pierlot, Maje et Sandro ont également trouvé leurs directeurs respectifs. A la tête de Maje, c'est Christophe Picou Laporte qui s'est installé début mars. En partance de Baccarat, où il a exercé pendant deux ans comme vice-président en charge du retail, il était également passé par Chanel, où il a œuvré au développement en Europe du Sud et à Dubaï durant 8 ans.

La direction de Sandro a quant à elle été confiée à Stéphane Ledru, qui bénéficie ici d'une promotion interne. Après un passage de deux ans chez Lancel, il avait intégré le groupe en 2009 en tant que directeur financier de Maje, pour devenir ensuite directeur des opérations groupe.

C'est d'ailleurs un autre promu interne qui vient le remplacer à ce poste. Après avoir été le directeur financier de Sandro depuis 2007, Rémi Jallat est donc depuis quelques semaines le nouveau directeur des opérations de SMCP.

Enfin, deux autres postes à échelle du groupe ont fait l'objet de nouvelles arrivées. D'abord, la direction financière est depuis février entre les mains d'Emmanuel Pradère, qui a œuvré pendant sept ans à différents niveaux de la direction financière du groupe Casino. Et du côté des ressources humaines, SMCP a accueilli Jean-Baptiste Dacquin, qui avait auparavant exercé pendant douze ans chez Kiabi, sur le versant management bien entendu, mais aussi sur les problématiques de développement international et d'affiliations.

En 2011, Sandro-Maje-Claudie Pierlot a réalisé un chiffre d'affaires de 290 millions d'euros, en croissance à deux chiffres, et table sur 360 millions en 2012.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com