×
7 052
Fashion Jobs

Sans Complexe se met au sport pour ses vingt ans

Auteur :
Publié le
today 26 févr. 2018
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Si 2018 est l’année des 20 ans de Sans Complexe, c’est aussi celle du lancement de ses deux nouvelles lignes, consacrées au sport et au bain. La marque de lingerie réservée aux poitrines généreuses dévoile aussi sa nouvelle image, travaillée grâce à un site, un logo et une égérie plus modernes. Propriété du groupe français Wolf Lingerie, elle profite de cet anniversaire pour se diversifier et proposer son savoir-faire dans d’autres secteurs que la lingerie traditionnelle.


Pour Sans Complexe, "2018 est l'année de l'accélération" - Facebook Sans Complexe

 
La ligne sport, nommée Activ' Sans Complexe et disponible à la vente depuis début février, est pour l’instant composée de trois modèles ("Loisir" pour le yoga, "Tonic" pour le sport en salle et "Passion" pour la course) qui proposent le maintien le plus adéquat selon l'intensité de l'activité pratiquée. En fonction de son succès, Sans Complexe étoffera cette collection la saison prochaine et envisagera d’ajouter des produits complémentaires (leggings, tops, etc.) à cette ligne aux prix compris entre 27 et 45 euros. 
 
Pour le bain, la marque de lingerie a imaginé quatre maillots, une pièce et deux pièces, tous proposés à 65 euros en magasin. De la même manière, cette ligne disponible à partir de mars sera étoffée l’an prochain selon l’engouement du public.

Une ancienne dauphine de Miss France pour ambassadrice
 
« 2018 est l’année de l’accélération et de la montée en gamme », explique à FashionNetwork Corinne Duquin Andrier, directrice marketing, produit et digital du groupe Wolf Lingerie. Afin d’accompagner au mieux le développement de Sans Complexe, la marque compte aussi s’offrir une nouvelle image. Son logo, jusqu’ici le nom du corsetier en lettres blanches dans une cartouche noire ornée de dentelle, est désormais réduit au minimum, en capitales noires sur fond blanc et s’adjoint la mention "Lingerie". Le site de la marque, lui, s’offre une nouvelle jeunesse et sera visible dès la fin du mois de mars.

La nouvelle femme Sans Complexe affiche aussi un visage neuf, celui de Charlotte Pirroni. La jeune femme âgée de 24 ans, qui avait été élue deuxième dauphine du concours Miss France en 2015, sera l’ambassadrice de la marque de lingerie pendant un an. « Charlotte Pirroni représente parfaitement la femme Sans Complexe, fraîche et pétillante. Et son statut d’influenceuse (elle totalise 281 000 fans sur Instagram) représente un atout de taille pour nous », précise Corinne Duquin Andrier. Surtout que la marque compte accélérer sa digitalisation en 2018 avec, en plus de la refonte de son site, une campagne de communication conséquente sur Internet.


Charlotte Pirroni est la nouvelle égérie Sans Complexe pour un an - Sans Complexe


La campagne « J’ai des seins. Et alors ? » lancée en 2017 y sera notamment déclinée. En parallèle, Sans Complexe, qui représente les deux tiers du chiffre d'affaires de Wolf Lingerie, mise sur un plan média digital comprenant une série d’opérations spéciales, la création de contenu de marque et la collaboration avec des blogueuses à l’influence plus ou moins importante. 
 
La marque française, qui était à l’origine en 2013 d’une plateforme communautaire « Etre sans complexe » souhaite également relancer un blog participatif. « Aujourd’hui, avoir une poitrine généreuse, ce n’est pas seulement une morphologie. Ça s’inscrit dans une tendance sociétale, celle du body positive, où les femmes sont fières de leurs corps. Sur Internet, elles en parlent et posent des questions sur le sujet. Avec notre nouveau blog, nous voulons prendre la parole sur des aspects techniques de maintien et de confort, mais aussi permettre aux femmes de disposer d’un espace où échanger », nous a ainsi raconté Corinne Duquin Andrier.
 
Concernant la distribution, avec ses 3 000 points de vente en France, Sans Complexe continue de s’étendre. Autrefois cantonnée aux grandes surfaces, la marque, qui affirme avoir vendu 12 millions de produits depuis sa création, se trouve désormais chez Monoprix, aux Galeries Lafayette, dans des magasins multimarques et sur une trentaine de sites Internet (La Redoute, Amazon, Balzamik...). A l’étranger, où l’Italie est le marché principal talonné de près par l’Espagne et la Belgique, le corsetier atteint les 1 000 points de vente et espère continuer sa croissance en Europe, en ciblant notamment l'Allemagne, le Royaume-Uni et les pays nordiques. Son objectif pour 2018 est que l'export constitue de 15 à 20 % du chiffre d'affaires de l'entreprise. 
 
Si la cible de Sans Complexe évolue selon les canaux de distribution (50-55 ans en grandes surfaces, un peu plus jeune sur Internet), la marque vise surtout des femmes autour de la quarantaine. Pour s’adresser davantage aux millennials, Wolf Lingerie avait lancé en 2013 une autre griffe répondant jusqu’ici au nom de Oups. En 2018, celle-ci change totalement d’identité et se renomme « Miss Sans Complexe » afin de profiter de la notoriété de sa grande sœur. Pour la jeune marque distribuée en grande surface, le groupe alsacien cherche davantage à recruter online, un canal que Wolf Lingerie juge plus pertinent pour sa cible de vingtenaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com