×

Sarenza lance sa marque de chaussures éponyme 

Publié le
19 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après avoir réalisé une levée de fonds de 74 millions d’euros en juin dernier afin de financer son développement en Europe, Sarenza passe une nouvelle fois à la vitesse supérieure cette fois sur le plan commercial en lançant sa propre marque.

Sarenza signe une première collection prête-à-trotter : stylée mais facile à adopter.


"En sept ans, Sarenza est devenu un acteur incontournable du marché. Un expert en matière de chaussures et de mode. Cette légitimité obtenue, nous avions envie de concrétiser le projet de toute une équipe passionnée en signant notre propre collection", explique Hèlene Supau, la codirigeante du portail de vente tricolore.

La jeune marque a donc mis à profit tous les talents déjà présents dans ses équipes pour imaginer une collection automne-hiver 2014-2015 composée de plus de 80 modèles, répartis en cinq thèmes : Rue des Dames, Bataclan, Parc Monceau, Buttes-Chaumont et Rue du Cherche Midi.

Au rendez-vous, des noms qui rendent hommage à la capitale de la mode et des lignes misant sur la pluralité des styles. L’objectif ? Proposer à ces dames un vestiaire de chaussures idéal.

"Nous étions devenus une marque et beaucoup de clientes attendaient que nous franchissions ce cap, déclare Hélène Supau. Nous avons donc mis un point d’honneur à penser des modèles mode mais adaptés à la vie de tous les jours. Nous les appelons d’ailleurs les prêt-à-trotter."

Avec des modèles tout cuir, des prix situés entre 109  et 189 euros, excepté des cuissardes à 249 euros, Sarenza cible les femmes de 25 à 49 ans, plutôt CSP+, sans pour autant exclure les autres profils de consommatrices.

"Je n’aime pas dire que nos clientes sont CSP+, car la vérité est que, pour beaucoup d’entre elles, il s’agit d’achats coup de cœur. Elles s’offrent des chaussures hors budget quitte à économiser sur d’autres dépenses", précise la directrice du portail de vente en ligne.

La marque, qui prévoit déjà de concevoir des collections capsules, lancera prochainement des campagnes télé et web pour promouvoir sa marque.

Pour autant, selon Hélène Supau, l’objectif n’est pas de réaliser du volume : "Nous restons avant tout un distributeur de chaussures. Avec cette marque, nous voulons satisfaire nos clientes, qui étaient en demande, et asseoir notre expertise dans l’univers de la chaussure et de la mode."

La collection sera vendue sur Sarenza dans tous les pays où l’e-commerçant est présent. Mais aussi, jusqu’à ce dimanche, dans un pop-up store, café-boutique de la marque, au 116, rue de Turenne, dans le 3e arrondissement de Paris.

Sarenza a réalisé quelque 150 millions d’euros de ventes en 2013, et revendique 3,5 millions de clients. Avec une offre de 55 000 modèles et 750 marques, le portail est actif dans 26 pays.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com