×
Publicités
Publié le
20 sept. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Scalpers réorganise son actionnariat

Publié le
20 sept. 2017

En plein essor international, Scalpers revoit sa structure. Au deuxième trimestre, la marque sévillane de prêt-à-porter masculin a vu plusieurs des fondateurs de l'entreprise comme Alberto Artacho et Marcos Ybarra, ainsi que Laura Vecino, qui possédait des parts depuis le départ de son mari Rafael Medina en 2014, quitter le navire.

Scalpers


À l'heure actuelle, Borja Vázquez et Alfonso Vivancos, deux des partenaires qui ont fondé l'entreprise en 2007, continuent à faire partie de l'équipe de direction et deviennent respectivement président et directeur général. L'objectif affiché de la marque sera de renforcer et de consolider sa présence en Europe et en Amérique latine.

Suite aux derniers mouvements, 70 % de la société appartiennent à Trendsetters and Fashion, un véhicule d'investissement appartenant principalement à Jaime Bergel et Pedro Sainz de Baranda. L'équipe de direction et les partenaires fondateurs, Borja Vázquez et Alfonso Vivancos, détiendront un total de 20 % et Phoenix Group et d'autres partenaires minoritaires les 10 % restants.

L'entreprise table sur un chiffre d'affaires de 45 millions d'euros pour 2017, avec un bénéfice d'exploitation brut d'environ 13 %. Scalpers a aujourd'hui un effectif d'environ 500 employés et 130 points de vente, dont plus de 100 sont répartis en Espagne entre magasins à l'enseigne et corners au sein d'El Corte Inglés. En Europe, la société est présente dans des villes telles que Londres, Amsterdam, Anvers, Lisbonne et Paris (où elle est également présente dans les Galeries Lafayette avec trois espaces), et a l'intention de continuer à se développer. D'autre part, le pays comptant le plus de points de vente, à l'exception de l'Espagne, est le Mexique, où la société compte déjà quatre points de vente et prévoit d'en ouvrir six autres l'année prochaine.

Fondée en 2007, Scalpers opère sur le marché mexicain via une coentreprise avec le groupe Sordo Madaleno (qui travaille avec d'autres marques telles que AllSaints ou El Ganso). Un autre marché est le Chili, avec quatre points de vente, et exploité par la famille Costabal. En outre, au Moyen-Orient, Scalpers compte deux magasins en Jordanie et ouvrira à l'automne 2017 à Doha (Qatar) et à Dubaï.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com