×

Scandale se relance sous l'impulsion de son propriétaire hongkongais

Publié le
today 10 janv. 2012
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Hop Lun a mis 4 ans à faire émerger le nouveau Scandale. La très ancienne marque de lingerie française (créée en 1932 par Robert Perrier) est enfin prête à se relancer lors du Salon International de la Lingerie qui se tiendra du 21 au 23 janvier prochain à Paris. Le propriétaire hongkongais y présentera sa proposition pour la marque, à savoir la collection Sirène pour l'automne-hiver 2012/2013.


Scandale automne-hiver 2012/2013.

Le créneau choisi se veut un mariage entre l'air du temps, le shapewear, et l'héritage de la marque, la belle lingerie vintage. Au travers d'une vingtaine de produits, Scandale invite la femme à se redessiner une silhouette en S. Les robes, bodies, soutien-gorges et bas sont positionnés moyen de gamme (environ 45 euros pour un soutien-gorge et 70 euros pour la robe) et déclinés en trois coloris: noir, champagne et gris métallisé croisé de noir dentelle.

"Nous espérons avoir conçu une collection à l'esthétique très française, prouver qu'on peut faire un shapewear aussi raffiné que de la lingerie chic, avec ce petit plus fonctionnel", explique Stephanie Chan, directrice de la marque.

Relance mondiale oblige, la première collection de l'ère hongkongaise de Scandale sera également présentée en Allemagne, mais aussi au salon Moda (Birmingham) ou encore à Curves (New York), ces trois pays étant les principaux visés avec la France, notoriété historique oblige. L'Asie fera l'objet d'une autre stratégie en cours d'élaboration puisque le canal wholesale pour l'instant choisi s'y prête moins.

Le groupe Hop Lun prépare en outre une campagne publicitaire internationale au mois d'août prochain, au moment où Scandale fera son retour dans les boutiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com