×
Publicités
Publié le
3 oct. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Schott: des ouvertures de magasins pour les cent ans de la marque

Publié le
3 oct. 2013

Après un exercice 2012/2013 de transition, qui a surtout connu une externalisation de la logistique confiée à SED Logistics, le groupe JAJ fourmille de projets pour son activité principale, la marque Schott, dont il détient la licence sur l’Europe et le Moyen-Orient.

Il a déjà commencé à ouvrir en propre et en partenariat des boutiques à l’enseigne de la marque, en France mais aussi à l’étranger. Il s’apprête aussi à fêter les 100 ans de Schott via une collection capsule avec American College, une autre avec American Retro notamment, des zones éphémères chez Citadium et aux Galeries Lafayette, etc.

Le magasin parisien des Halles


Schott a donc posé son enseigne place des Innocents aux Halles à la place d’Elektrode, une des marques pilotées par JAJ justement. "Nous la destinons désormais plutôt au wholesale", souligne Bruno Dauman, directeur général de JAJ.

Mais Schott a ouvert aussi des magasins à l’enseigne via des partenaires. C’est le cas depuis septembre rue des Canettes (avec Marc Flamenbaum, qui s’occupe des chaussures chez Schott et exploite aussi NDC dans la même rue), à Aix en Provence (avec Georges Dray). Suivent des ouvertures ce mois d’octobre à La Haye, en Hollande, via le distributeur hollandais, à Zurich, via un client détaillant dans cette ville suisse. De même à Alger.

Si la succursale des Halles tourne autour de 100 m², Bruno Dauman penche pour des surfaces comprises entre 50 et 60 m². L’agencement s’inspire des boutiques ouvertes par le distributeur japonais à Tokyo. A noter que ce dernier a commencé aussi à référencer des pièces Schott conçues par JAJ avec l’accord évidemment de la maison-mère américaine.


Pour autant, JAJ n’envisage pas d’ouvrir en masse. "Nous visons un maximum de 8 à 10 boutiques à l’enseigne par exemple en France, souligne Bruno Dauman. Essentiellement dans les villes métropoles. A l’étranger, nous sommes d’ores et déjà en discussions pour une ouverture à Bruxelles et, en Allemagne, nous tablons sur une ouverture sur Düsseldorf l’an prochain. Dans ce pays, nous avons environ 100 revendeurs dont Peek &Cloppenburg".

Pour ces ouvertures, il compte sur des partenariats. "Nous n’avons pas la maîtrise du retail", souligne le directeur général de JAJ.

L’anniversaire des 100 ans doit permettre aussi à Schott d'occuper le devant de la scène via notamment des collabs. Sept produits de la marque, revisités: le teddy, le caban, le perfecto bien sûr, etc., sont en vente chez Colette. Une collaboration a été mise en place avec American College. Avec American Retro également, avec plusieurs perfectos griffés American Retro loves Schott. La marque fait aussi partie des collabs de Menlook cette saison avec un blouson aviateur et un perfecto.

Toujours dans le cadre des 100 ans, Schott bénéficiera d’une zone éphémère d‘un mois chez Citadium à compter du 20 octobre. Le 5 novembre, elle prendra place également aux Galeries Lafayette.

En toute logique, l’anniversaire passe aussi et surtout par New York. Une exposition consacrée à la marque doit ouvrir ce mois d’octobre dans la Grosse Pomme, dans The Openhouse Mulberry Gallery, sur Mulberry street. Il est prévu également le 4 octobre l’inauguration d’une boutique à NoLIta, sur Elizabeth street (entre Prince et Houston street). Enfin, un livre sur les 100 ans est aussi mis en vente.

Côté JAJ, l’entreprise a enregistré une baisse de son activité sur son exercice 2012/2013 (clos à fin mars), de 10 %, pour un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros.

Si cette baisse est expliquée par la restructuration de la logistique et une politique d’achat prudente sur la saison hiver, JAJ relève toutefois une forte baisse de l’activité sur le marché italien, de 60 %, et sur le marché espagnol, de 39 %.

"Nos distributeurs ont dû fortement réduire leur portefeuille clients compte tenu des difficultés financières rencontrées par les détaillants", souligne le rapport financier.

L’Allemagne toutefois a, elle, enregistré une croissance de 62,5%. "Elle devient le deuxième marché à l’export après l’Angleterre", est-il précisé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com