×
5 599
Fashion Jobs
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Consolidation & Financial Controller (F/H)
CDI · PARIS
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
Publicités
Par
AFP
Publié le
25 mai 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sephora (LVMH) assigné en justice par une association pro-palestinienne

Par
AFP
Publié le
25 mai 2010

LVMH, Sephora
Produit Ahava
NANTERRE, 25 mai 2010 (AFP) - Une association de défense des Palestiniens a assigné la chaîne de cosmétiques Sephora devant le tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour interdire la vente de produits issus, selon elle, de Cisjordanie occupée, a-t-on appris mardi 25 mai de sources concordantes.

L'association CAPJPO-Europalestine reproche à Sephora, propriété du numéro un mondial du luxe LVMH, de commercialiser depuis 2009 des produits de la marque israélienne Ahava dans plusieurs de ses magasins et sur son site internet.

Or d'après l'assignation, dont l'AFP a obtenu copie, "ces produits sont issus d'une colonie illégale située sur les rivages de la mer Morte dans les territoires palestiniens occupés, la colonie d'occupation Mizpe Shalem établie en 1977".

"Les produits Ahava sont donc obtenus grâce à la colonisation, et permettent à cette dernière de se poursuivre", souligne le document, qui assure que la colonisation israélienne constitue "un crime de guerre" au regard du droit international.

"La distribution et la vente de ces produits dans des magasins en France apparaît donc comme ayant une cause illicite", conclut CAPJPO-Europalestine, qui réclame l'annulation du contrat permettant la distribution et la vente de ces produits, et plusieurs milliers d'euros au titre de dommages et intérêts.

Contacté par l'AFP, le groupe Sephora s'est refusé à tout commentaire, assurant vouloir laisser la procédure suivre son cours.

Créé en 1969, le distributeur de produits de beauté Sephora a été racheté en 1997 par LVMH. La chaîne, qui a multiplié ces dernières années les ouvertures de magasins en Europe, aux Etats-Unis, en Asie et au Moyen-Orient, comptait 756 établissements dans le monde fin 2007.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.