×
Publicités
Publié le
16 févr. 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

ShowroomPrivé : une progression de 27 % du chiffre d'affaires en 2015

Publié le
16 févr. 2016

Le portail de ventes événementielles annonce pour 2015 un volume d'affaires de 605 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 443 millions d'euros (+27 %). Un résultat record qui permet à l'Ebitda d'atteindre 24 millions d'euros. Une marge de 5,4 % en hausse de 92 points. 

Thierry Petit et David Dayan, fondateurs du portail - ShowroomPrivé.com


Parmi les motifs de satisfaction, le mobile a continué sur sa lancée pour générer désormais 70 % du trafic et 48 % du chiffre d'affaires net. « Cela montre bien le côté harmonieux de cette progression », se félicite le cofondateur, Thierry Petit, interrogé par FashionMag. « Cela montre aussi que le business est rentable. Et qu'avoir choisi un positionnement mobile souligne que nous sommes en ligne avec les attentes des consommateurs. »

En un an, le portail, entré en bourse le 30 octobre dernier,  a gagné 4,4 millions de membres, pour un total approchant désormais les 25 millions. Parmi eux, 2,9 millions d'acheteurs, soit 500 000 de plus qu'en 2014.  Quelque 72 % des dépenses viennent d'acheteurs réguliers. Le chiffre d'affaires moyen par acheteur était en 2015 de 155 euros en France (+4 %) et de 132 euros à l'international (+9 %).

Côté marques, l'offre s'est étoffée de 150 signatures pour afficher désormais 750 offres. Parmi elles, 73 % de marques récurrentes en 2015. « Nous avons su extrêmement bien fidéliser les marques avec qui nous avons travaillé », pour Thierry Petit. « Et à l'international, qui représente 15 % du chiffre d'affaires, nous avons maintenant une taille critique et une légitimité locale qui nous permet de passer à la phase 2 de notre développement. »

Une nouvelle phase qui passe par le déploiement de bureaux d'affaires locaux dans les huit pays étrangers en activité. A commencer par l'Espagne et l'Italie, où les bureaux prendront place à Milan. Cette phase se traduira également par de nouvelles campagnes de notoriété, déjà établie à 55 et 65 % dans ces deux pays qui, avec le Portugal et la Belgique, sont les plus gros succès hors de l'Hexagone. 

En parallèle, le premier semestre 2016 devrait connaître les premières ventes organisées de concert avec le géant chinois Vipshop. Fort de ses plus de 3,2 milliards d'euros de ventes, ce dernier a investi 30 millions dans ShowroomPrivé à l'occasion de son entrée en Bourse en octobre. De quoi permettre à terme à des marques européennes d'aller vendre en Chine et, dans l'autre sens, d'amener vers le portail français des marques partenaires de VipShop.

La marque propre lancée en 2015 par ShowroomPrivé, IRL, va accélérer son développement. Notamment via le recrutement d'une personnalité de la mode dans les prochaines semaines, et qui emmènera une équipe d'une dizaine de personnes. « Nous voulons aller plus loin, et accélérer le rythme des collections par saison », indique Thierry Petit. « A cela s'ajoutera également la mise en place d'un nouveau moteur de recherche permettant de chercher des pièces spécifiques. Ou encore un outil big data d'analyse prédictive. »

Fort de toutes ces évolutions, le portail table pour 2016 sur une hausse de 19-25 % de son chiffre d'affaires net, à 525-666 millions d'euros. En ligne avec l'objectif de 750 millions d'euros fixé pour 2018, dont 25 % réalisés à l'international. L'Ebitda devrait pour sa part atteindre 5,8-6,2 % en 2015, toujours dans l'optique de tutoyer les 8 % d'ici 2018, et 9,5 % sur l'activité France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com