×
6 072
Fashion Jobs
JULES
Merchandise Planner (H/F)
CDI · ROUBAIX
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT S.A.S.
Saint Laurent Juriste Commercial H/F
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT S.A.S.
Saint Laurent Contrôleur de Gestion Siège H/F
CDI · PARIS
SINTEL
Chef de Produit Sénior (H/F)
CDI · NANTES
SINTEL FASHION INTERNATIONAL
HR Business Partner IT (H/F)
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Chef de Projet Digital Senior Acquisition & Media - Europe, UK, us H/F - Erborian
CDI · PARIS
MAISON MATISSE
Responsable Commercial International
CDI · PARIS
CASAMANCE
Charge d'Affaires Junior Paris /Idf
CDI · PARIS
PVH CORP.
Account Manager Shoes - Tommy Hilfiger & Calvin Klein- Secteur Nord Est
CDI · PARIS
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stocks / Stock Keeper - c.c Centre 2 - st Etienne - CDI - 35h - f/h
CDI · SAINT-ÉTIENNE
IZIPIZI
Sales Representative UK (H/F)
CDI · PARIS
IZIPIZI
Sales Representative Benelux (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Attaché.e Commercial.e Mode Femme Sud-Est
CDI · LYON
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Contrôleur Financier Retail Monde (f/h)
CDI · PARIS
CITY ONE
Office Manager H/F
CDI · PARIS
KARA
Gestionnaire RH (H/F)
CDI · PARIS
SMCP
Chef de Projet IT CRM H/F
CDI · PARIS
MARIONNAUD
Responsable Régional Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
DIM
Chef de Produits Dim Homme Stratégique & Opérationnel (H/F)
CDI · RUEIL-MALMAISON
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stocks / Stock Keeper - Barbes - Paris - CDI - 35h - f/h
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
Key Account Manager Jeanswear (bu Fashion)
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
12 mai 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sidney Toledano (Dior) : "les actrices font rayonner nos vêtements" à Cannes

Par
AFP
Publié le
12 mai 2016

La Maison Christian Dior, comme d'autres grands noms de la mode habille de nombreuses stars du Festival de Cannes de tenues spécialement créées pour l'occasion. « Les actrices font rayonner nos vêtements », souligne son PDG, Sidney Toledano.

Sidney Toledano


Quel est l'impact de Cannes pour une maison comme la vôtre ?

Sidney Toledano : La montée des marches, ça n'existe qu'à Cannes. Ce sont des images qui sont diffusées dans le monde entier, d'où le soin que l'on met à travailler avec les actrices pour être sûr d'avoir la bonne robe au bon moment, pour le film qu'elles vont présenter. Marion Cotillard va monter les marches plusieurs fois, Charlize Theron (autre égérie Dior, ndlr) va revenir monter les marches pour le film de Sean Penn. Et on habillera d'autres actrices. Bien sûr cela donne une image incroyable, associée au monde du cinéma. Le mannequin qui défile n'a pas l'émotion de l'actrice, qui vit un moment très fort à Cannes. Les actrices font rayonner nos vêtements. Plus que portés, ils sont incarnés. Donc c'est plus qu'une vitrine ! C'est très vivant. L'actrice irradie (...) c'est elle la reine, ce n'est plus la robe.

Quelle est la mobilisation de Dior à Cannes ?

ST : Le festival et Dior, c'est une histoire qui remonte : en 1956, Michèle Morgan à Cannes fait la couverture de Paris Match avec une robe haute couture. En 1961, Sophia Loren, dans sa robe Céladon, cela a été également un moment explosif... La 70e édition du festival l'année prochaine aura lieu en même temps que les 70 ans de la Maison Dior ! Au début, on prenait une petite chambre d'hôtel, on envoyait quelques tenues. Tout est plus organisé aujourd'hui. Nous avons une suite Dior à l'hôtel Majestic où les actrices sont maquillées, coiffées, nous disposons également de pièces où nous avons des vestiaires qui sont disponibles. Sur place, nous avons des équipes de communication, des habilleuses, des retoucheuses des ateliers de prêt-à-porter, des petites mains de la haute couture. Il faut anticiper, puisque les robes de haute couture sont préparées des mois à l'avance. Il faut dessiner, essayer, choisir les tissus, donner des options... Les robes sont créées spécialement pour l'occasion, elles ne sont pas vendues, elles restent ensuite dans nos archives. Elles peuvent inspirer d'autres créations par la suite.

Vous ouvrez une nouvelle boutique à Cannes, quelle clientèle visez-vous ?

ST : Notre première boutique à Cannes, que nous fermons, a été ouverte en 1995. Nous cherchions un espace beaucoup plus grand, nos gammes de produits s'étant fortement développées en prêt-à-porter, en accessoires, en joaillerie et l'homme aussi. La nouvelle boutique, sur la Croisette, se rapproche du Palais des festivals, elle est en face. L'emplacement est exceptionnel. Le festival, il ne faut pas oublier que c'est un marché du film. Au-delà des montées des marches, du prestige, des stars, il y a en plus beaucoup de gens qui viennent chercher des financements de films. Et Cannes est une ville très active tout au long de l'année, on y a une véritable clientèle locale. Il y a beaucoup de salons, d'animations et surtout il y a beaucoup de gens qui ont des résidences secondaires dans la région, des Parisiens, des Belges, des Italiens...

Par Anne-Laure Mondesert

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.