×
Publicités
Publié le
28 oct. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sixty Days: le prochain rendez-vous en octobre 2012

Publié le
28 oct. 2011

Comme annoncé dans la newsletter de FashionMag.com du vendredi 28 octobre, Sixty Days se tiendra bien l’an prochain, parallèlement aux salons de mode de deuxième session. Le salon de fast fashion, piloté conjointement par WSN Développement et Eurovet, qui a été lancé en septembre dernier lors des salons de la Porte de Versailles dans l’enceinte même du parc, ne pouvait suivre selon Xavier Clergerie, cofondateur de WSN Développement et Marie-Laure Bellon, présidente du directoire d’Eurovet, l’avancement des dates des salons de mode de première session début juillet. "Cela ne correspond vraiment pas à des dates d’achats d’actualisation et de réassorts", souligne Marie-Laure Bellon.

Sixty Days
La première session de Sixty Days en septembre dernier

Pour autant, Xavier Clergerie insiste sur l’absence de synergies majeures attendues avec les salons de deuxième session. "Ce sont des positionnements différents, explique-t-il. Relevant d’ailleurs que Sixty Days s’adresse prioritairement aux détaillants français et que ceux-ci sont relativement peu présents en deuxième session…" Tout en relevant toutefois que l’évolution des calendriers peut faire bouger les choses. Selon le cofondateur du Who's Next, les commerçants hexagonaux pèsent moins de 35% des visiteurs de la session des salons se tenant pendant la fashion week.

Les organisateurs de Sixty Days ont décidé également de ne pas organiser la manifestation au printemps prochain. "Nous devons plutôt bien préparer la session d’octobre 2012", souligne Marie-Laure Bellon.
Les deux initiateurs de Sixty Days visent environ 100 exposants venant de France, mais aussi de l’étranger, d’Italie notamment. Contre une quarantaine en septembre dernier. Ils sont toujours en recherche de lieu pour la manifestation, un endroit pas trop grandiose pour correspondre à la spécificité du salon, "mais aussi un peu sexy", souligne Xavier Clergerie.

Convaincu que l’actualisation est au cœur de la réussite des points de vente, et en tenant compte des facilités de trésorerie qu’elle peut apporter du fait des délais de paiement raccourcis imposés par la Loi de Modernisation Économique, Marie-Laure Bellon vise l’organisation d’un tour de France pour convaincre les détaillants de l’intérêt de Sixty Days.

Enfin, si ça marche, il n’est pas exclu que Sixty Days puisse être décliné à l’étranger. De même, il n’est pas exclu non plus qu’un site internet soit lancé lors de la manifestation d’octobre 2012 pour permettre aux marques exposantes de prolonger le contact, et donc la vente, avec les détaillants sur le net.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com